OM-OL : Interdictions de stades, sécurité, protocoles d’arrêt des matches… Trajectoires des plans d’action interministériels

C’est donc la bouteille d’eau qui a cassé le dos du chameau. Après l’incident de Lyon-Marseille ce dimanche et cette bouteille envoyée par le public à Marseille Dimitri Payet, l’instance dirigeante du football français et les décideurs n’ont eu d’autre choix que de se réunir immédiatement. Ce mardi matin, place Beauvau, ils étaient tous là : Gérald Darmanin, ministre de l’intérieur, Roxana Malacineanu, déléguée aux sports, Eric Dupond Moretti, gardien de Zarashi, Vincent Labrune, président de la LFP, Noël Il n’y a pas que Le Grae, le président de la FFF, mais aussi certains dirigeants de clubs et chefs de certaines villes trop préoccupés par le stade en début de saison.

4 pistes de réflexion et de suggestions en 2 semaines

Après une grosse réunion d’une heure et demie dans le secret de l’Hôtel de Beauvau, cinq personnes se présentent devant la caméra et annoncent d’un coup un plan d’action décidé. Il n’y a pas de décisions majeures pour le moment, mais les 15 jours pour s’attaquer aux quatre chemins réflexes seront expliqués par le Gouverneur : interdictions de stade, problèmes de sécurité dans l’enceinte – notamment évoqués par le filet devant la tribune. ou nominatives des billetteries-sécurité autour du stade, instaurant un meilleur protocole pour arrêter le match en cas de débordement, et Lyon-l’arbitre et gouverneur qui a fait beaucoup parler pendant Marseille.Dispersion des responsabilités entre.

La décision qui sera annoncée à l’issue de la nouvelle conférence qui aura lieu dans la semaine du 8 décembre est “Pourquoi pas législative, mais certainement réglementaire” comme le précise Gérald Dalmanin. « La capacité d’évacuer très rapidement la minorité active, qui pollue les belles vues et permet à la majorité des fans de football de vivre leurs passions en toute sécurité (…) Peut-être que ça durcit. Apportera, peut-être grâce à une meilleure information.

Vincent Labrune, président de la LFP, qui avait convoqué la conférence depuis plusieurs mois, a tenu à assurer que les représentants du football français et des clubs étaient “unis” à la conférence. Actuellement, les présidents marseillais Pablo Longoria, Lille Olivier Letin et Lyon Jean Michel Auras n’ont pas commenté.