OM : Sous l’emprise du jet de bouteille, Dimitri Payet devrait réussir ce week-end

Le meneur de jeu marseillais Dimitri Peyer a été touché au visage avec une bouteille d’eau en début de match à Lyon dimanche, mais a été “affecté” mais “disponible pour l’entraînement”, a déclaré son entraîneur Jorge Sampaoli lors d’une réunion vendredi.

“Paie est disponible pour l’entraînement. Je n’ai pas encore beaucoup parlé avec lui. Il est allé voir un médecin lundi, mais je ne lui ai pas encore parlé”, a déclaré Sampaoli.

Le jet de bouteille dont le Marseille N.10 a été victime au Group Ama Stadium a entraîné l’annulation du match qui a débuté dans les 5 minutes. L’auteur a été condamné à six mois de prison avec sursis. Peyer avait déjà été touché par une bouteille d’eau en août lors d’un match à Nice.

“Je ne sais pas comment il le prend.”

“Bien sûr, une personne qui souffre de deux attaques se sent mal à l’aise et est affectée. Je ne sais pas comment il le prend. Chaque fois que je frappe un coin, je sais ce que ressent quelqu’un lorsqu’il est attaqué. C’est difficile”, a ajouté un ingénieur argentin. “Dimitri est important pour nous. Si nous sommes prêts, nous jouerons, sinon nous laisserons notre place à quelqu’un”, a encore répété Sampaoli. L’OM se rend dimanche à Troyes dans une salle fermée au Vélodrome (20h45).

L’entraîneur de l’OM est également revenu sur la décision d’annuler le match lyonnais après près de deux heures d’attente et la sanction disciplinaire prévue le 8 décembre.

« Ce n’est pas moi qui sache parler justice. Mais déjà après Nice, ça a pris du temps. Les faits sont très clairs. On ne peut pas faire de politique là-dessus et au plus vite il faut s’en remettre », il a dit.

« Il faut être solide, le président de Lyon lui-même l’a dit après Nice. Nous avons vécu cela trois fois. Combien de fois devons-nous vivre chacun ? Il faut définir le rôle de Lyon et éviter qu’il ne se transforme en politique du cirque qui profite aux personnes les plus puissantes, pas à la justice. »