Omicron : les vols touristiques vers le Maroc suspendus


ELe monde entier se mobilise face à l’arrivée inquiétante d’Omicron, une nouvelle variante du coronavirus. Dimanche 28 novembre, les autorités marocaines ont annoncé la suspension des vols directs de passagers vers le Maroc. Cette exigence est valable pendant deux semaines à partir de lundi à 23h59 GMT (22h59 GMT). « Cette décision est due à la propagation rapide d’Omicron, une nouvelle variante du virus Covid-19, notamment en Europe et en Afrique, qui maintient les bénéfices que le Maroc a acquis dans la lutte contre la pandémie et protège la santé de ses citoyens. pourquoi », a déclaré le Comité interministériel de surveillance de la pandémie dans un communiqué de presse.

Lire à nouveauVariantes Omicron : Pays-Bas, Royaume-Uni, Allemagne, Italie concernés

Des questions subsistent sur le voyage de retour

Le communiqué ajoute : “Des évaluations de la situation sont menées régulièrement pour coordonner les mesures nécessaires si nécessaire”. Il n’y a pas de conditions spécifiées pour les vols de retour vers les pays étrangers pour les personnes actuellement au Maroc. Cette mesure drastique a déjà interdit l’accès à son territoire aux peuples d’Afrique australe après que le Maroc, un secteur économique basé sur le tourisme, ait détecté la première sous-espèce identifiée d’Omicron en Afrique du Sud. Très contagieux.

Le royaume de Cerifia avait précédemment décidé de suspendre les vols réguliers vers et depuis la France et les liaisons maritimes alors que l’épidémie de Covid-19 en Europe reprenait à partir de dimanche soir. La France est le premier partenaire économique du Maroc. Les liens culturels et humains sont également étroits. Plus de 1,3 million de Marocains vivent en France, et près de 80 000 Français vivent au Maroc. Au Maroc, la situation épidémiologique s’est améliorée, permettant la levée du couvre-feu qui était en vigueur depuis plusieurs mois début novembre.