Open d’Australie : le visa de Djokovic de nouveau annulé


LVendredi 14 janvier, le département australien de l’Immigration a annoncé la suspension du visa de Novak Djokovic, qui est entré sur le territoire australien sans être vacciné contre le Covid-19. La décision a été prise “sur la base de la santé et de l’ordre public et de la morale”, a expliqué le ministre de l’Immigration Alex Hawke. Le gouvernement australien « s’est fermement engagé à protéger la frontière australienne, en particulier dans la situation de pandémie de Covid-19 », a-t-il ajouté.

Une telle décision, prise trois jours avant le début de l’Open d’Australie, implique l’interdiction du territoire des joueurs de tennis serbes pendant trois ans, sauf autorisation exceptionnelle. Djokovic a été mis en prison pour expulsion car son visa de 34 ans avait déjà été annulé à son arrivée à Melbourne le 5 janvier.

Lire à nouveauNovak Djokovic, un joueur de tennis au service du mysticisme

Pourtant, l’avocat du tennisman a remporté une victoire écrasante le 10 janvier en récupérant son visa auprès du juge et en ordonnant sa libération immédiate. Depuis, Djokovic s’entraîne dans le tournoi et devait affronter son compatriote Mio Milkitzmanovich (78 ans) au premier tour.Lorsque Joueur mondial.

Toutefois, le ministre de l’Immigration gardait la possibilité de révoquer le visa à sa discrétion.