Pandémie : contre-mesures anti-Covid, manifestations contre la violence aux Pays-Bas et aux Antilles

Samedi en Australie, ils ont défilé des milliers d’anti-vaccins à Melbourne, et plus de 10.000 à Sydney ont été restreints par le pays où 85% des adultes vaccinés ont retrouvé une vie quasi normale.

A Melbourne, l’une des premières contre-manifestations a eu lieu samedi en soutien aux mesures anti-Covid, qui a attiré environ 2.000 personnes.

Une manifestation pacifique à la différence des incidents violents qui ont eu lieu vendredi soir à Rotterdam, aux Pays-Bas, et en Guadeloupe, aux Antilles françaises.

Service limité. 2 mois pour 1 € sans engagement

“”Tout ce qui a été fait (par les autorités) a été fait pour sauver des vies. Bien sûr, ce n’était pas amusant et c’était difficile pour certains, mais c’est une pandémie. Que pouvez vous faire d’autre?« Des manifestants ont déclaré à l’AFP.

À Lotte Le Mans, la police néerlandaise a abattu des manifestants lors d’émeutes, blessant au moins deux personnes. De l’autre côté, il lançait des pierres et émaillait la nuit chaotique d’incendies de voitures de police et de fusées de feux d’artifice.

La police a signalé des dizaines d’arrestations et sept blessés.Y compris les policiers“, Sans autre précision.”Des coups de semonce ont été tirés à plusieurs reprises. À un moment donné, la situation est devenue si dangereuse que les policiers se sont sentis obligés de tirer sur la cible.« La police a dit.

Deux personnes ont été blessées dans la fusillade, selon la télévision publique néerlandaise NOS.

Le maire de Rotterdam, Ahmed Abauareb, appelle l’affaire “Orgie violente“Et devant cette situation”Très sérieux“, Le gouvernement local a interdit les rassemblements dans cette zone.

Les manifestants protestaient contre les restrictions sanitaires et les mesures gouvernementales visant à limiter l’accès des personnes non vaccinées à certains endroits.

Les Pays-Bas ont été la première entreprise d’Europe occidentale la semaine dernière à réintroduire le confinement partiel avec une série de restrictions sanitaires qui affectent spécifiquement le secteur de la restauration pour faire face à la recrudescence des cas de Covid-19. Plus de 21 000 nouveaux cas ont été inscrits vendredi.

Après des violences nocturnes, les organisateurs d’une manifestation prévue ce samedi à Amsterdam ont annoncé l’annulation. “”L’enfer s’est effondré à Rotterdam la nuit dernière“L’organisation United We Stand Europe a ajouté sur sa page Facebook qu’elle continuera à manifester à Amsterdam.”Ne nous a pas semblé juste“.

En janvier, après l’entrée en vigueur du couvre-feu, les Pays-Bas ont connu les pires émeutes depuis 40 ans, y compris à Rotterdam.

-Violences aux Antilles-

Outre-Atlantique, la mobilisation des opposants au laissez-passer sanitaire et la vaccination forcée du personnel soignant, initiée il y a quatre jours par un collectif de syndicats et d’associations citoyennes, est devenue violente en Guadeloupe vendredi. Les îles des Antilles en France.

Selon les pompiers, quatre bâtiments de la capitale, Poant Apitre, avec de nombreuses maisons en bois, ont été engloutis par la fumée, et les manifestants ont affronté la police avec des pierres et des mortiers autour des obstacles.

Vendredi, le gouverneur a annoncé un couvre-feu entre 18 heures et 5 heures du matin, heure locale.Compte tenu des mouvements sociaux et du vandalisme en cours dans le département“Jusqu’à mardi. Il a également interdit la vente d’essence dans des jerrycans.

Devant l’hôpital de la ville, des barrages de manifestants bloquent l’entrée des véhicules autres que les ambulances, mais filtrent le personnel autorisé, selon Cédric Zorezzi.

Selon lui, le manque de personnel est “Vague d’arrêts maladie“,”À propos de l’orientation syndicale“Et vous êtes obligé d’annuler certaines chimiothérapies, par exemple.

“”Le criminel est la personne qui a été obligée de se faire vacciner», argumente Sandro Solmain, secrétaire adjoint de la Centrale syndicale UTS-UGTG.

Application L’Express

Analyse de suivi et décryptage où que vous soyez

Téléchargez l'application

Téléchargez l’application

Une nouvelle manifestation est prévue samedi en Autriche, le gouvernement s’apprête à détenir à nouveau toute la population lundi, et la manifestation prévue à Breda dans le sud des Pays-Bas a été maintenue jusqu’à présent.


avis

Chronique

Crédit : LAURA ACQUAVIVAChristoph Donner

Chronique

Robin Rivaton, essayiste, membre du Conseil d'évaluation scientifique de la Fondation pour l'innovation politique (Fondapole).Robin Rivaton

Journal libéral

"Si ce n'est pas faux quand de nombreux économistes prestigieux viennent dire que c'est le bon moment pour emprunter aujourd'hui, ils s'expliquent pour la mauvaise raison."Considérez Alan Madran.Alain Madelin

Chronique

"Au contraire, la diabolisation n'a pas retardé la montée continue des voix du Rassemblement national, devenu le Rassemblement national."Cela me rappelle Abnousse Shalmani.Abnoussé Shalmani