Paris : La Brasserie La Rotondo condamne le fisc à payer 1,6 million de dollars


N.-É.La justice a prouvé qu’ils avaient tort. Les frères Tafanel, propriétaires de la célèbre brasserie parisienne La Rotonde (boulevard du Montparnasse), mis en redressement judiciaire, ont saisi le Conseil d’Etat pour annuler cette décision.Cependant, ils ont été rejetés et auraient dû payer aux autorités fiscales un total de 1,6 million d’euros. Parisien.. Ils sont notamment accusés de mettre en œuvre des plans de suppression des factures payées en espèces de leurs comptes.

La Cour d’appel a également souligné dans un arrêt qu’il existait des « reçus non numérotés » qui échappaient au contrôle informatique. Cette stratégie (logiciel qui aurait été utilisé par d’autres grands restaurants parisiens) a permis aux frères Tafanel de “ne pas déclarer une part insignifiante de (leurs) ventes” au fisc. En 2020, lors d’une précédente audience, le propriétaire de La Rotondo avait crié un complot et garanti qu’il s’agissait d’une “pure invention”.

procès pénal 2022

Les frères Tafanel ont confisqué toutes les juridictions possibles dans l’espoir de révoquer ce redressement fiscal, mais rien n’a fonctionné. Cependant, leur bataille n’est pas terminée car l’affaire comporte également un volet criminel. Le fisc a signalé des allégations de fraude, et le tribunal correctionnel de Paris statuera en 2022.

Lire à nouveauEvasion fiscale : “Il n’y a pas de présomption d’intégrité en droit fiscal”

La Rotonde est une brasserie assez emblématique de Paris. Elle a fait parler d’elle ces dernières années, notamment parce qu’elle a été la cible des Gilets jaunes en 2018, mais même avant cela, lors de la campagne présidentielle d’Emmanuel Macron, dont elle aimait rencontrer l’équipe pour le dîner.C’est devenu un sujet brûlant.

L’équipe éditoriale vous conseillera