Parlement LR : le vice-président de Vaucluse Julien Aubert vote pour Eric Ciotti au premier tour

C’est peut-être plus détaillé pour vous, mais dans Les Républicains, cela signifie beaucoup. Julien Aubert, député (LR) du Vaucluse et patron du Mouvement Oser la France (OLF), a assisté Éric Ciotti dans le cadre du Parlement LR. Tous les favoris ont essayé de flirter, et c’est un gros soutien de voir la dynamique interne en faveur de Ciotti. “Eric Chiotti a accepté toutes nos suggestions, donc je pense qu’il est logique de le soutenir au premier tour”, a expliqué Obert. Dans une interview avec JDD. Il a ajouté : “Beaucoup plus sackerite que moi, mais comme lui, je n’ai pas voté pour Macron en 2017. Je pense qu’il faut clarifier les bases pour 2022.” ..

“Oui, cela confirme la forte dynamique en notre faveur.”

Julian Ober, le candidat présidentiel du parti pour 2017, est un partisan des forces souverainistes avec des fidèles au sein du parti de droite. Par ailleurs, le mouvement OLF revendique environ 3.000 membres, dont la moitié seront inclus dans la LR. Un tel soutien n’est pas anodin, tant l’issue du Congrès, qui se tiendra du 1er au 4 décembre, semble plus incertain que jamais. “Oui, cela confirme une forte dynamique en notre faveur”, voudrais-je croire aux collaborateurs de Ciotti. Là, “OLF est un aiguillon intellectuel républicain, une œuvre de remords, et un mouvement de fond absolument remarquable.”

La ligne droite intentionnelle de Chiotti (A insisté en tant que « candidat pour détruire la base du politiquement correct ») Elle séduit les militants LR, mais est généralement à droite de la plupart des cadres du parti. Les deux premiers débats ont fait la part belle au thème de l’immigration et de la sécurité, thème important pour Ciotti, lui permettant ainsi de faire la lumière. Le lieutenant sudiste, souvent critiqué pour avoir apporté des suggestions similaires à Marine Le Pen à la plupart des observateurs internes, suffit à dire qu’il marquera un point important lors de la rencontre LR.

“Nos militants sont du côté d’Eric, vont-ils participer à la présidentielle avec Eric ?”, ai-je demandé samedi aux cadres du parti au conseil national du parti. Le troisième débat. Ce dimanche soir au CNEWS doit être fier du thème de sécurité et identité, rien ne vient troubler le camp Ciotti.