Pass santé, réforme… Ce qu’Emmanuel Macron peut annoncer ce mardi soir

Près de quatre mois après le dernier discours de juillet dernier, le président Emmanuel Macron prendra à nouveau la parole. Le chef de l’Etat s’est adressé aux Français à 20 heures ce mardi, confirmant la reprise de l’épidémie de Covid-19 dans le pays.

Le discours doit être calqué sur le discours avant le 12 juillet. Le président a notamment annoncé une prolongation du pass sanitaire. Son utilisation potentielle a été approuvée par le Congrès vendredi dernier jusqu’au 31 juillet 2022. Pour autant, Emmanuel Macron ne doit pas se limiter à une bonne santé.

  • Pass santé et troisième dose

La question se pose : faut-il conditionner l’efficacité du parcours de santé à la troisième dose ? A Montpellier vendredi, le Premier ministre Jean Castex a indiqué à l’AFP que les cadres considèrent le camion “probablement plus qu’un camion de vaccination obligatoire pour les plus de 65 ans”.

Service limité. 2 mois pour 1 € sans engagement

Emmanuel Macron est confronté à un véritable dilemme sur cette question. La campagne de rappel des vaccins ne va pas aussi vite que prévu. Dois-je choisir des contraintes, comme la prolongation de mon forfait santé en juillet dernier, pour booster la vaccination ? Les cadres doivent se prononcer sur cette question au Conseil Santé et Défense ce mardi matin.Quoi qu’il en soit, selon BFMTVLe président ne devrait pas annoncer le lancement d’une campagne de rappel de vaccination pour tout le monde. Actuellement, cela ne concerne que les personnes de plus de 65 ans et celles présentant des comorbidités.

Dans un avis publié lundi soir, le ministère de la Santé estime qu'”il n’y a pas lieu de réviser les recommandations concernant la pertinence des rappels pour le grand public, même s’ils sont susceptibles d’être nécessaires ultérieurement”. “.

Lier un parcours de santé à une troisième dose ne fait certainement pas l’unanimité. L’Académie de médecine s’est opposée à la possibilité de problèmes de réceptivité face à un parcours de santé controversé. Selon des sources gouvernementales, une option consiste à fixer un délai d’un mois pour recevoir des rappels avant que le laissez-passer ne devienne invalide. Les mêmes sources estiment que la grande majorité des personnes âgées déjà vaccinées sont assez soucieuses de se fabriquer des boosters.

Un autre obstacle à l’association d’une troisième dose au maintien d’un parcours de santé est d’ordre technique et éthique, puisque le parcours « reconnaît l’âge mais pas le diabète » est pointé par la même source. Comme l’Italie vient de l’annoncer, le chef de l’État peut également choisir de recommander un rappel à tout le monde.

Le président doit également insister sur la nécessité de respecter les gestes barrières s’ils apparaissent de plus en plus non respectés. Les lignes des remontées mécaniques des stations de ski sont également tenues de porter des masques, et si l’incidence nationale dépasse 200 pour 100 000 habitants, un forfait santé est également requis, a annoncé samedi Jean Castex.

  • Vaccination contre la grippe

Selon des sources gouvernementales, Emmanuel Macron devrait également insister sur une campagne de vaccination contre la grippe et la prévention de la bronchiolite pour éviter la congestion des hôpitaux.

En tout cas, aucun confinement ni couvre-feu n’a été annoncé. La France dispose d’armes de vaccination, avec près de 75 % de la population recevant un calendrier de vaccination complet, dépassant de nombreux pays. Cependant, depuis l’été, le rythme de vaccination a ralenti et le nombre de cas continue d’augmenter.

“Nous sommes face à une haie de hauteur inconnue, mais il existe des outils pour la surmonter”, a déclaré le porte-parole du gouvernement Gabriel Atal, qui appelle les Français à mener une enquête épidémique. De la reprise économique et de la réforme.

Outre le Covid, dans sa précédente intervention du 12 juillet, Emmanuel Macron a évoqué la réforme des retraites et la réforme de l’assurance-chômage. Il a assuré que le premier serait engagé “dès que l’hygiène serait respectée”. Il a pu en reparler ce mardi soir. Il a aussi un nouveau “Contrat d’engagement jeunesse», a annoncé mardi dernier.

Application L’Express

Analyse et décryptage du suivi où que vous soyez

Téléchargez l'application

Téléchargez l’application

Son record Emmanuel Macron a enfin pu aborder ses initiatives internationales, notamment lors du Forum de Paris sur la paix, qui se réunit ce week-end devant la vice-présidente américaine Kamala Harris. En pleine COP26, sans oublier l’environnement, que son plan du président français de l’Union européenne.


avis

Chronique

SharmaniAbnoussé Shalmani

Chronique

Christoph Donner, écrivain.Christoph Donner

Chronique

Nicolas Bouzou, économiste et essayiste, est le fondateur et directeur du cabinet de conseil Asterès.Nicolas Buzo

Chronique

Abnoussé Shalmani