Pédocriminalité : Rapport de cas critiqué, Sauvé et Moulins-Beaufort répondent

Le rapport de la Commission, publié début octobre, montre le nombre de personnes de plus de 18 ans qui ont été agressées sexuellement par des religieux, des religions ou des personnes liées à l’église depuis 1950 en tant que mineures. Il est estimé à 10 000 personnes. ..

Plus d’un mois plus tard, huit des 200 à 250 membres de l’Académie catholique, qui rassemblaient des intellectuels, remettaient en cause ces conclusions dans un texte de 15 pages révélé par Lacroix.

Cette académie a été nommée en 2008Faire avancer la réflexion sur des sujets choisis d’actualité intellectuelle ou sociale“Ce n’est pas une organisation officielle de l’Église catholique.

Service limité. 2 mois pour 1 € sans engagement

Parmi les critiques figurent son président, Hugues Portelli, avocat politique et professeur honoraire à l’université Paris II, Philippe Capelle-Dumont, professeur de théologie à l’université de Strasbourg, ou encore le philosophe Pierre Manent. Leurs critiques soulignent que Sauvé ne s’engage pas auprès de l’académie dont il est membre.

Selon eux, Case est “Méthodologie défectueuse et contradictoire“Surtout le nombre de 330 000 victimes. Il s’agit d’une estimation issue du sondage Ifop réalisé par l’Institut national des sciences de la santé.

-“”Défaut grave“-

Le signataire a dit que c’était “Très grand“C’est un échantillon (28 000 personnes),abîme“Avec d’autres chiffres obtenus par la Commission (2 738 victimes ont été dénombrées lors de l’appel à témoignage, et 4 832 à 27 803 ont été dénombrées grâce au travail d’archivage).

Dans le rapport Ciase, “De graves failles dans la théologie, la philosophie et le droit« Et quelles sont les 45 recommandations ? »Leur installation“.

Formulé par le comité “Aucune autorité de l’église ou des affaires civiles“, Ils”Elle ne peut être démontrée que pour guider les actions de l’église et de ses fidèles.Certains s’avèrent catastrophiques pour l’église“Ils mettent en garde contre le processus de réparation prévu.

Interrogé par l’AFP, Jean-Marc Sauve a qualifié ces “Avoir une relation aussi sérieuse que les pauvres“.”Rien ne remettra en cause notre analyse“Il ajoute.

Il a invité l’Académie catholique.”Comme dans notre société, nous menons des recherches scientifiques sur les violences sexuelles dans l’Église catholique avec toutes les garanties scientifiques nécessaires et décidons de soutenir ou non le soupçon.“.

“”Il ne suffit pas de mépriser ou de blâmer pour de graves préjugés ou des échecs éthiques et méthodologiques.Nous avons besoin de clarté, (…) de débats hostiles, et de preuves pour nos détracteurs“, a insisté un ancien responsable.

-“”Ecoutez les victimes“-

Mgr Eric de Moulins-Beaufort, président de la Conférence épiscopale de France (CEF), qui a commandé le Rapport de cas en 2018, est également venu défendre l’ouvrage.

“”Si les experts et les scientifiques pouvaient toujours discuter de leurs méthodes et de leurs conséquences, nos évêques ont reçu les conclusions de Case sur ce qu’elles sont : le travail que nous devons prendre au sérieux. Et montre le chemin de renouveau possible pour notre église« Il a écrit dans La Croix ce lundi.

“”Face aux chiffres écrasants établis par Ciase, certains soutiennent que les évêques ont assumé les responsabilités institutionnelles de l’Église et ont décidé de parler des aspects systématiques.“” Il ajouta.

“”Notre pas en avant est d’écouter les victimes, ceux qui ont entendu le témoignage de Case, et ceux que nous avons rencontrés depuis des années (…).“Je garantis l’archevêque.

“”Le plus triste« Dans cette discussion, ajoute-t-il.Les premières personnes à risque d’être touchées sont les victimes.“”

Eric Boone, l’une des premières victimes à témoigner devant Case sur Twitter, a posté les autres victimes sur le site de l’Académie.Pour partager nos surprises, notre colère et notre compréhension“.

Application L’Express

Analyse de suivi et décryptage où que vous soyez

Téléchargez l'application

Téléchargez l’application

Mgr Eric de Moulin-Véronique Marglon, président de Beaufort et Korev (groupements religieux et congrégations), qui faisaient partie de l’Académie, a démissionné la semaine dernière.


avis

Chronique

Robin Rivaton, essayiste, membre du Conseil d'évaluation scientifique de la Fondation pour l'innovation politique (Fondapole).Robin Rivaton

Future conférence

En trois jours, intellectuels, décideurs publics et privés et ambassadeurs exploreront l'avenir de la jeunesse, de l'écologie, de l'énergie, des systèmes de santé, de l'Europe, de notre économie…Nicolas Buzo

Chronique

L'admission de Joséphine Baker au Panthéon parle beaucoup d'elle-même, de ce qu'elle était, de ce qu'elle a pu accomplir, et peut-être plus encore du pays où elle a décidé de vivre et de la bataille. C'est : la France, écrit notre chroniqueur Sylvain Fort (Photo Ludovic MARIN / AFP)Sylvain Fall

Chronique

"Le dilemme de la langue, ses changements dans la vie communautaire, ne permettent pas des solutions faciles"Jugez la philosophe Mary Lynn Rajsku.Marilyn Maeso