Premier foyer de grippe aviaire confirmé dans le nord de la France


N.-É.Samedi 27 novembre, Anique pour les poules et leurs éleveurs. Le premier cas de grippe aviaire a été découvert dans une ferme du Nord. Il a été confirmé qu’il s’agissait du premier foyer de reproduction depuis l’épidémie de l’hiver dernier. Cette information a été officiellement publiée par le ministère de l’Agriculture de l’Agence France-Presse. Dans la foulée, Hexagon perd son statut « indemne » de grippe aviaire, et son annonce pourrait perturber les exportations de volaille.

“Alors que le virus de l’influenza aviaire circule activement à travers les oiseaux migrateurs en Europe, la France a détecté le 26 novembre un foyer sur une souche hautement pathogène dans un élevage de poulets reproducteurs de la ville de Warhem, dans le Nord”, a déclaré le ministère. déclaration.

Lire à nouveauRisque « élevé » de grippe aviaire : des volailles piégées en France

26 pays européens touchés

La suspicion d’infection fait suite à la découverte d’une mortalité anormale de volailles à la ferme. La France a déjà déclaré quatre cas de grippe aviaire chez la faune sauvage et trois cas dans l’arrière-cour de l’agglomération depuis la fin de l’été. En Europe, le ministère a identifié que 26 pays sont actuellement touchés par le virus de la grippe, avec plus de 400 élevages et plus de 600 foyers d’animaux sauvages.

Des mesures d’hygiène ont été prises. Les poulets sont abattus et les maisons sont désinfectées. Des zones protégées (3 km autour du foyer) et des zones surveillées (10 km) ont été mises en place par la préfecture. Le ministère fait valoir que la consommation d’aliments à base de viande, de foie gras, d’œufs et plus généralement de volaille ne présente pas de risque pour l’homme.