Président : Eric Zemmour doit se déclarer entre le 25 et le 30 novembre

“Tout est en place. Je suis le seul à décider et à appuyer sur le bouton”, a déclaré Eric Zemmour sur un plateau de BFMTV dimanche dernier à propos de sa candidature. On ne sait pas encore quand la polémique appuie sur un bouton et met enfin un terme à la mauvaise question. Certaines rumeurs, comme les 9 et 11 novembre, se sont avérées fausses. « Je suis une fille simple. Quand je veux être candidate, je dis : je suis candidat » Mardi dernier, il a ridiculisé Marine Le Pen à Bayeux et critiqué le dédoublement de rivaux dans une fossette. “Les gens risquent de penser qu’il instrumente le suspense”, confirme les proches d’Eric Zemmour, inquiets.

Alors pourquoi attendre si longtemps ? “Je ne suis pas pressé”, a-t-il glissé mi-octobre au retour de son voyage à Bézier, constatant que son statut hybride de quasi aucun candidat ne prenait pas son élan. “Au départ, il avait l’intention de se déclarer très tard fin janvier. Il voulait passer trois mois à promouvoir son livre”, a déclaré l’un de ses amis. Cependant, le programme était basé sur l’hypothèse qu’il maintenait un temps d’antenne quotidien sur CNews. “Il voulait faire sa tournée. Assurez-vous de bien ressentir les choses et de respecter les conditions clés de la campagne”, ajoute un autre proche.

“Il y a des inconvénients à ne pas être officiellement candidat.”

De nombreux membres du premier cercle le supplient d’officialiser les choses tout de suite, même si ses collaborateurs ne cessent de répéter que la décision « lui appartient ». « Ne pas être un candidat formel présente des inconvénients en termes de parrainage et de collecte d’argent », admettent les membres de l’équipe. “Le plus rapide est le meilleur. C’est comme le patinage. L’entraînement fait ce que l’on veut faire. En compétition, il y a des chiffres imposés. Il faut passer de l’équipe de pré-campagne à la structure de campagne.”, a déclaré Jean Frédérick Poisson, patron de le parti Via et un soutien potentiel à l’avenir.

Jusqu’à présent, la dernière date des procédures rapportée aux médias est un voyage à Londres les 19 et 20 novembre. Mais un rendez-vous important est également prévu le 5 décembre au Zénith de Paris. Selon nos informations, l’officialisation de sa candidature devrait avoir lieu entre le 25 et le 30 novembre, c’est donc le candidat officiel qu’Eric Zemmour va le retenir. Tenu le 4 décembre, c’est au final un peu parasiter le Congrès LR, qui sélectionne les candidats sans confusion. “C’est difficile de trouver le bon timing, mais si vous vous en tenez trop à l’événement médiatique, vous ne pourrez pas faire durer vos publicités plus longtemps”, décrypte une source proche d’Eric Zemmour.