Président : Le Conseil économique, social et environnemental lance la grande présentation orale des candidats

Exercice inédit du Conseil Environnement économique et social : Le CESE a décidé d’octroyer au candidat à la présidentielle un Grand Oral en « janvier ou février 2022 ». L’institution veut s’inviter à la campagne. Une allocution d’une heure est prévue devant les membres de la Chambre de Commerce. C’est l’un des trois rassemblements constitutionnels d’organisations professionnelles, de syndicats, d’associations et d’ONG.

Quel thème a été choisi pour ces auditions ? “Question démocratique”. Thierry Bode, le nouveau président du CESE, estime que ce sujet est rarement traité par la classe politique, même si le pays connaît un phénomène de tension et d’abstention massive…

A la question, débats citoyens, réformes institutionnelles à mettre en œuvre…

Parmi les dossiers soumis aux prétendants qui acceptent de passer le relais figurent les élections, la participation, les consultations civiques et les réformes institutionnelles à mettre en œuvre. L’agence hébergée au Palais d’Iéna à Paris a déjà contacté certains partis politiques en vue de la préparation de l’événement.

Le CESE ne restera pas inactif pendant la campagne. En parallèle, début 2022, il faut travailler sur trois thèmes très délicats qui sont mis en place par le gouvernement : travail tendu, acceptabilité de l’instrument. Transitions écosystémiques (en particulier éoliennes) et abstentions des jeunes.