Prix ​​”Points” Comic Warinsky 2021 : “Le Tambourg de la Moscois”




Madeleine, résistante. Tome 1 : Retirer la goupille Rose,

de Bertail, Morvan, Riffaud (zone gratuite, 128 p., 23,50 €).

À première vue Madeleine, résistante On dirait ces vieux albums de famille qui ont une teinte bleutée du passé enfoui ou oublié. Mais derrière ce classicisme imaginé par le designer Dominique Bertail et le scénariste Jan David Movan, qui ont séduit la présidente Maryse Wolinski, se cache sans doute l’album le plus audacieux de la sélection. Comme en témoigne l’étonnante qualité du texte et des dialogues, Movan est une personne non âgée avec une présence extraordinaire qui a rejoint la résistance sous le pseudonyme de Reiner en l’honneur du poète allemand Rainer Maria Rilke.J’ai fait un délicat porte-parole pour une Madeleine Refor . Dans la préface de ce formidable dessin animé, elle propose également de précieux enseignements à l’usage de la jeune génération, mais ce n’est pas le seul. bien sûr, Armée des Ombres, Dans la constitution lente, laborieuse, dangereuse du réseau de résistance, et nous nous réjouissons toujours de ce rappel informatif pour ceux qui veulent réécrire l’histoire aujourd’hui.maïs Madeleine, résistante (Les virgules sont importantes et un métier de toute une vie, comme si c’était plus qu’un engagement) Surtout, un portrait éblouissant d’une femme qui ne s’incline jamais devant son temps et la brutalité d’un homme.§




Merveilleuse poussée. Tome 1 : Les Mains d’Orsay,

De Ruppert et Mulot (Dargaud, 156 pages, 22,50 euros).

Signée des fauteurs de troubles Rupert et Murotto, cette histoire envoûtante a été entérinée par de nombreux jurys, dont Catherine Murris et Bastien Vivès. Dans Champagne Village, Orsay est victime d’une étrange mutation, mais Hall, le nom d’une étrange forme extraterrestre qui apparaît sur Terre et devient de plus en plus agressive, se fond en lui. Orsay rencontre alors d’autres êtres victimes d’une transformation équivalente, mélange de peur et de toute-puissance.Tenez-vous au carrefour de cette parabole X Men, mangas Parasite Lorsque Le monde d’Edena Le glorieux Mœbius met en doute la fluidité du corps d’un délire graphique maîtrisé et libéré, composé de cellules moléculaires indissociables et d’une palette de couleurs enivrantes.Rupert et Murotto poursuivent leur quête inlassable du langage de la bande dessinée avec ce ton unique entre tendresse et ironie, poésie et violence.§




Fil d’Ariane. L’histoire de la trahison,

Par Nadja (Actes Sud BD, 224 p., 26 €).

Natasha Bolansky a fait l’éloge de cette histoire « Refuser d’être subordonné à la structure d’un récit classique » Au lecteur “Sensation physique de peur potentielle”..Designer Naja, particulièrement connue pour les livres pour enfants (y compris les livres emblématiques) chien bleu), Décidé de revisiter le mythe d’Ariane, la fille de Minos et Pasiphaé, qui aida Thésée à vaincre Minotaure avant d’être abandonnée sur Naxos et de devenir l’épouse de Dionysos. A Najazz, Arian est une jeune femme qui disparaît, et sa sœur… essaie de retrouver un détective privé nommé Dionis.Ce fantasme sur les mythes anciens peut évoquer Rob Grillet la gomme, Ou le regretté designer Alex Barbie pour l’utilisation lumineuse de la gouache, mais à la lumière des enjeux brûlants et modernes. Naja rêve-t-elle qu’Ariane, qui l’aurait accompli elle-même sans l’aide d’un héros ou de Dieu, disparaîtrait et la chasserait ?§




Olympie Kycross. Volume 1,

Mari Yamazaki (Casterman, 200 pages, 8,45 euros).

Comme vous ne le savez peut-être pas, les vases gréco-romains doivent beaucoup au Japon moderne !Cette révélation de la dessinatrice Mari Yamazaki a rendu juillet beaucoup plus intéressant : les concepteurs ont donné vie au genre des mangas anciens. Thermes Romae, J’ai projeté l’architecte Lucius Modestos de l’époque d’Hadrien sur le Japon actuel et étudié les techniques de baignade.de Olympie Kycross, Un Démétrius ne vit que de la céramique, mais ses qualités physiques en font une propriété maîtresse de son village en quête de gloire au concours d’Olympie. Et comme Lucius devant lui, Demetrius va désormais voyager dans le temps jusqu’à Tokyo aux Jeux olympiques de 1964. Son aller-retour lui permet d’introduire IV, notamment en Grèce.e Un nouveau style d’art inspiré directement du manga d’Osamu Tezuka au 1er siècle avant JC§




Les amants d’Eruville. La vraie histoire,

Par Romain Ronzeau et Yann Le Quellec (Delcourt, 256 p., 27,95 €).

Connaissez-vous Michel Magné ? Ce contemporain de François de Louve et Philippe Sarde était un compositeur inspiré par la musique de film ()Tireur d’une tonne Lorsque Barbes, C’est lui), mais surtout un producteur et arrangeur de légende. Propriétaire du Château d’Hérouville (Val-d’Oise), transformé en studio d’enregistrement, il était David Bowie, Elton John et Bee Gees (qui y ont enregistré). Reste en vie) Ou Michel Polnareff. Cette belle histoire de clair-obscur – avec des peintures aux influences psychédéliques (évidemment !), des images d’archives et des remarques éclairantes sur son héros tragique mais vraiment entrepreneur visionnaire. Devenir – est racontée à travers le prisme de l’histoire d’amour de Magne avec sa muse, Marie Claude.Enthousiasmé par la musique et enivré de la vie, ce voyage de high rollers et de cabochins embrasse les espoirs de l’année hippie avant que la magie ne se brise et frappe les murs du drame.§