PSG-Brest : “Une bonne occasion de commencer une année à domicile”, Pochettino fait l’état des lieux avant de retourner au Parc des Princes

Allez chercher le premier succès de l’année en championnat. Mauricio Pochettino ne pourra plus user de toutes ses armes lors de la 21e journée de Ligue 1 pour affronter Brest au Parc des Princes samedi soir.

Neymar, qui n’est pas revenu depuis deux semaines d’entraînement, Messi en convalescence du Covid-19, ainsi qu’Abdou Diallo et Idrissa Gueye du Sénégal, actuellement en CAN, ainsi qu’Achraf Hakimi du Maroc ne participeront pas à la fête. .. Parc des Princes.

Pas de quoi dérouter les ambitions des entraîneurs argentins qui n’ont pas pris la parole en conférence de presse ce vendredi midi.

Comment Paris doit-il s’améliorer à un mois du premier match face au Real Madrid ?

Mauricio Pochettino. Nous sommes dans un système qui peut encore être amélioré. Comme pour toutes les équipes, nous devons constamment nous améliorer à bien des égards.

Vu l’importance de Markinhos, regrettez-vous de devoir partir en sélection à la fin du mois ?

C’est un joueur important pour l’équipe et sa longévité au club le prouve. Quand il s’agit de voyager, vous saurez qui part.

Pourriez-vous s’il vous plaît mettre à jour sur Neymar et Messi?

Ney suit le plan de relance comme d’habitude. Léo va mieux. Il est sous le contrôle du personnel médical. Il ne pourra pas jouer le match de demain. Son état s’améliore de jour en jour. Mais on ne peut rien prédire. Nous voulons qu’il s’entraîne bientôt avec nous.

L’absence de Neymar est-elle la seule explication pour laquelle Paris n’a remporté qu’un seul des cinq derniers matchs de Ligue 1 ?

Ney est un joueur très important avec des qualités extraordinaires. Un joueur comme lui nous manquera, pas n’importe quelle équipe.

Sergio Ramos a disputé deux matchs depuis son arrivée au PSG. Comptez-vous le relancer pour augmenter son temps de jeu un mois avant le match contre le Real ?

Nous vivons dans le présent. Oui, nous avons besoin de plans pour l’avenir, mais ce qui compte, c’est le présent. Sergio est inactif depuis plusieurs mois. Il s’entraîne donc bien en groupe. L’important n’est pas seulement la continuité de votre présence dans le match, mais aussi la régularité de votre entraînement.

Dans quel état d’esprit affrontez-vous Brest ?

C’est le bon moment pour commencer l’année à la maison. Je suis content de la façon dont les joueurs sont revenus. Les entraînements se font dans une bonne ambiance et il y a une bonne implication de la part des joueurs. Gagner est très important.

Surtout en Coupe de France, j’ai vu des jeunes faire de bonnes entrées. Pensez-vous qu’ils sont prêts à intégrer des matches de Ligue 1 ?

Je suis heureux que les jeunes participent à la formation. Cette saison, ils ont déjà eu l’occasion de jouer quelques minutes. Nous sommes l’une des équipes qui donnent le plus d’opportunités aux jeunes. Au fil du temps, nous verrons plus de potentiel pour eux.

Les joueurs quitteront-ils le PSG d’ici fin janvier ?

Tout peut arriver. Nous savons que le marché est ouvert et intéressant d’autres clubs. Mais pour que les choses se passent, il faut que tout le monde soit d’accord.