PSG féminin : Keira Hamlawi appelle au “respect de sa vie privée”

Face à l’ampleur de l’affaire, Keira Hamlawi, qui a été agressée le 4 novembre, a demandé mardi le respect de sa vie privée, et une enquête commandée par un juge d’instruction de Versailles s’est déroulée lundi dans le « calme ». être. “Manière. Dans un communiqué diffusé par l’avocat Me Sayed Haril, la joueuse ” exhorte son choix à respecter sa vie privée et à garder le silence dans cette épreuve difficile. ” rizière. Le parquet de Versailles a confirmé lundi que l’ancien international français Eric Abidal, dont le nom figure sur la puce du téléphone de la victime, est immédiatement audible.

Keira Hamlawi a déclaré aux enquêteurs que la puce de son téléphone portable était “à son nom d’origine”, selon des sources proches du dossier. Les joueurs évoluaient au FC Barcelone quand Eric Abidal était directeur sportif d’un club catalan. L’ancien avocat de Bruce a contesté l’implication du joueur dans l’attaque lundi.

Dans son communiqué, l’avocate de la joueuse du PSG se souvient de son “agression violente” survenue alors qu’elle se trouvait avec sa coéquipière Aminata Dialo dans la nuit du 4 au 5 novembre. Finalement amené à elle.

Cette nuit-là, “les agresseurs ont surpris Mme Hamlawi et l’ont agressée, principalement avec de rares violences dans ses membres inférieurs, suggérant une réelle volonté de nuire à sa carrière professionnelle”, indique le communiqué. .. Le joueur “a subi de graves dommages physiques et psychologiques”, a ajouté son conseil.

Malgré la diffusion d’informations “secrètement couvertes a priori” sur l’enquête, un international de 31 ans a estimé qu'”une enquête doit pouvoir mener sereinement une enquête afin de capturer le suspect dans les meilleures conditions possibles. le public toute confiance. Délai. “”

“Ce n’est pas le moment pour Mme Hamlawi de les commenter ou d’y répondre”, a ajouté un communiqué de Me Sayed Haril. Son client conclut : « A terme, j’ai la ferme intention de revenir à son poste pour continuer à exprimer fièrement la couleur de son équipe. Les joueurs du PSG marqués dans cette affaire ont été battus durement dimanche soir par la rivale en titre Lyonnaise (6-1) sans Hamlawi ni Dialo.