Quatre supporters d’Angers en garde à vue après l’incident contre l’OM

Quatre supporters angevins âgés de 22 à 35 ans ont été interpellés par la police mercredi dans le cadre d’une enquête sur les excès lors du match entre Angers et Marseille (0-0) en Ligue 1 le 22 septembre. Courrier occidental..

“L’enquête a permis d’identifier cinq sympathisants d’Angersin. Ils ont été convoqués au commissariat ce matin et quatre ont comparu. Ils ont été placés en détention”, a déclaré à l’AFP le procureur d’Angers, Éric Bouillard. Le parquet a précisé que les supporters marseillais “seront interrogés plus tard, mais très rapidement”.

Le 22 septembre, après avoir lancé un pétard, des dizaines de supporters marseillais ont quitté la zone des visiteurs et affronté Angers Vin Ultras sur une tribune adjacente avant que Steward ne reprenne l’ordre. Personne n’a été blessé. Selon le procureur, les intimés d’Angers Vinh ont entendu dire qu’ils “ont pénétré dans la zone sportive sans autorisation et ont entravé la compétition, une violation spécifique du code du sport”.

Le procureur a détaillé que les “trois a priori” étaient soupçonnés d’avoir commis des violences “contre soit le steward, soit les opposants du camp d’en face de l’OM”. Début octobre, après ces incidents, l’action disciplinaire de la ligue professionnelle de football s’est durcie, et Marseille était particulièrement aux prises avec un retrait d’un point. AnGes a été sanctionné pour deux matchs en salle fermée de la tribune Coubertin, dont un avec sursis et 20.000 € d’amende.