Rallye WRC : Sébastien Ogier champion du monde à Monza


Un Huitième titre et c’est parti ? Le pilote français Sébastien Ogier (Toyota) a remporté son huitième titre de Champion du Monde à Monza (Italie) dimanche 21 novembre, après le dernier rallye de la saison et peut-être le dernier rallye de sa carrière. .. Les Français ont dépassé de 23 points le Britannique Elfyn Evans (Toyota) pour la deuxième année consécutive, terminant deuxième à Monza.L’Espagnol Dani Sordo (Hyundai) remporte le podium du rallye à 21 : 3/10es D’Ogier. Toyota a également remporté le titre des constructeurs par 59 points à l’époque moderne.

Ogier, qui aura 38 ans le 17 décembre, ne disputera que quelques manches avec Toyota l’an prochain, se concentrant sur sa famille et le rêve des 24 Heures du Mans (avec l’équipe actuelle). Le copilote historique Julien Ingrassia prendra sa retraite à presque 42 ans (26 novembre).

Ce qu’Ingrassia s’apprête à faire n’est “pas encore résolu. Le rallye est une question d’expérience et c’est probablement dommage de ne pas transmettre ce background et ce background pendant toutes ces années”, a-t-il déclaré de la semaine. France Presse. “Donc, que ce soit pour l’équipage ou le copilote, j’aimerais leur dire d’une manière ou d’une autre.”

5 victoires et 2 podiums

Ogier envisageait dans un premier temps d’alléger son programme fin 2020, mais la saison tronquée par la pandémie de coronavirus l’a convaincu de renouveler pour un an chez un constructeur japonais. .. Il a remporté cinq fois en 2021 (Monte Carlo, Croatie, Sardaigne, Kenya, Monza) et deux autres podiums (3).e En 12 manches (au Portugal et en Grèce). Il est resté leader au poste des pilotes jusqu’à la fin de la deuxième manche de l’accident (Arctic Rally en Finlande), s’imposant en Croatie et revenant à la troisième place.

Dès la quatrième manche au Portugal, il creuse l’écart et voit Evans revenir lors des trois derniers rallyes. Le Français a gagné à la fois grâce à sa vitesse, sa science de la course, son expérience de combat pour la gloire du monde, et sa crédibilité Toyota par rapport à aujourd’hui. Son compatriote, Sébastien Loeb, désormais octuple champion du monde, doit continuer à remporter Citroën de 2004 à 2012 et conserver un titre record. Mais l’essentiel est probablement ailleurs.

Après Juha Kankkunen en Finlande, Ogier a été couronné par trois constructeurs différents : Volkswagen 2013-2016, Ford (un exploit) pour les équipes sportives privées M 2017 et 2018, et Toyota en 2020 et 2021. Il s’agit du deuxième pilote.

“Beaucoup de fierté et de sourires”

Au final, il a été le seul à ne pas avoir réussi en 2019, mais Hubs revoit sa carrière “sans regrets” et “avec fierté et sourire” pour cette saison. “S’il faut mettre un bémol, c’est un peu le manque de contact avec le grand public depuis le Covid”, explique-t-il à l’AFP. Je ne me réunis pas pour être célébré, je me réunis pour le sens de la conduite et de la compétition. Mais, comme toujours, le fait que ces moments ne puissent être partagés avec les personnes qui nous ont soutenus tout au long de notre carrière, ou même avec notre équipe, fait défaut. “

Thierry Neuville (Hyundai, 3) en Belgique ainsi qu’Evanse (Championnat), l’Estonien Ott Tänak (Hyundai, 5)e) Et le jeune Finlandais Carre Rovanpera (Toyota, 4)e) Est le principal candidat pour succéder à Ogier l’an prochain. Côté français, “J’espère que des garçons comme Adrian (Fourmaux, ndlr qu’il faut étoffer avec M-Sport) pourront reprendre le flambeau à un moment donné”, a dit Maître. J’espère. En seulement deux mois du Rallye de Monte-Carlo du 20 au 23 janvier, certains répondants ont déclaré qu’une nouvelle génération de voitures avec le premier moteur hybride a commencé à fonctionner.