Retour des œuvres d’art nigérianes de MET à New York


N.-É.Le Metropolitan Museum of Art (MET) de New York a officiellement rendu trois œuvres d’art de XIV au Nigeria le lundi 22 novembre.e Et XVIe Pillé pendant des siècles sous la colonisation britannique à la fin du 19e sièclee Signature d’un accord avec ce pays d’Afrique de l’Ouest sur le siècle et l’échange de l’art.

Lire à nouveauRetour du “Bénin Bronze” par l’Allemagne : pourquoi c’est insuffisant

uvres acquises dans des situations troublées

Déjà annoncé en juin, le retour des deux plaques et têtes de cuivre a été signé à New York par le directeur du MET Max Hollein et le directeur du Musée national et de la Commission commémorative du Nigéria Abba Isa Tijani. .. Une déclaration d’un musée américain. « MET est heureux d’avoir commencé la restauration de ces œuvres et s’engage à assurer la transparence et la collecte responsable des biens culturels », a déclaré Hollein. Cité dans le communiqué, Tijani a félicité “de tout coeur” “le MET pour la transparence dont il a fait preuve”.

Un musée américain détaillant les parcours de ces œuvres depuis la fin du XIXe siècle dans un communiqué.e siècle.

XVIee Au siècle, des plaques de cuivre étaient produites à la cour du Bénin sur l’actuel territoire nigérian. L’œuvre, qui a été pillée du Palais Royal pendant l’occupation militaire du Bénin en 1897, était au British Museum de Londres jusqu’en 1950, et l’année suivante, la Grande-Bretagne l’a rendue au Musée national du Nigeria.

L’œuvre, qui a débarqué sur le marché de l’art international dans « une situation troublée », a été achetée par un collectionneur new-yorkais en 1991, et sa collection a été vendue au MET. Il faudra des décennies au MET de New York et au British Museum pour signer un contrat de retour de l’œuvre au Nigeria en juin dernier.

Le West African Museum est en construction à Benin City, Edo (sud du Nigeria) et abritera le bronze du Bénin. Par ailleurs, selon un communiqué, les Etats-Unis et le Nigeria ont, en principe, signé un accord pour “formuler un engagement commun pour de futurs échanges en matière d’expertise et d’art”.

Les détails sont inconnus, mais le MET devrait « louer des œuvres du Bénin » à un musée au Nigeria, et à la place, Abuja « louera » au MET en 2024 en vue du nouveau bâtiment de l’American Museum of Art. le fera.

Ces retours d’œuvres d’art volées en Afrique par les armées de l’empire colonial européen concernent aussi la France : ce mois-ci le Bénin était à 26 des trésors royaux d’Abomey pillés par l’armée coloniale française. A la fin du XIXe Il a été restauré par le siècle et Paris.

Lire à nouveauRetour de l’œuvre en Afrique : où en sommes-nous ?