Retraite : combien d’argent le report de la retraite apporte-t-il

Chaque semaine, la directrice de l’IFRAP Agnès Verdier Molinié scrute les mesures au cœur du débat présidentiel.Suggestions de candidats de droite pour les retraites cette semaine

Suggestions sur la table

Il y a tous les candidats présidentiels dans le cadre de la droite et de l’aile centrale. Il faut repousser l’âge de la retraite ! 64 ans de 2027 Xavier Bertrand Eric Ciotti en 2027, 65, 2028 Valérie Pécrès..Avec Philippe Juvin Michel Barnier, Tous deux préconisent de réduire l’âge de départ à 65 ans en 2030. De toute évidence, les retraites sont un poste majeur de dépenses sociales, c’est donc un débat sur l’épargne. Cela permettra à chacun de générer des économies d’au moins 14 milliards d’euros par an à la fin de son quinquennat en 2027.

Service limité. 2 mois pour 1 € sans engagement

Réchauffer la calculatrice

c’est simple. Économisez 3,5 milliards d’euros par an pour chaque changement d’âge de départ semestriel. Et c’est ce que fait chaque pays autour de nous. L’Allemagne, comme la Belgique, s’est fixé comme objectif de reporter l’âge à 67 ans en 2030. Les Pays-Bas visent 67 ans en 2024 et le Danemark vise 69 ans en 2035. En Italie, l’âge est déjà fixé à 67 ans.

Sauf pour les droits primaires, sauf que Marine Le Pen et Jean-Luc Melenchon veulent désormais revenir à une retraite de 40 contre 42 (et Marine Le Pen a un âge de départ de 60).En 2027, ce sera 20 milliards d’euros. et 40 milliards d’euros par an, et d’autres candidats déclarés n’ont pour l’instant pas proposé de repousser l’âge de la retraite.

Mais c’est indispensable face à la dégradation des comptes de l’assurance vieillesse et aux prévisions effroyables que partagent actuellement tous les observateurs pour les prochaines années. Outre la dégradation post-crise, le rapport annuel du Conseil d’orientation des retraites 2019 montrait que la prévision était déjà dans le rouge à l’horizon 2030, avec un déficit de 10 milliards d’euros. En attendant, la crise est passée par là : le trou dans le système de retraite s’est élargi à 18 milliards en 2020.

L’heure de vérité approche. Connaissant le ratio de 1,7 cotisant pour un retraité, le fardeau n’est plus soutenable et si rien n’est fait, le déficit va s’accumuler. Le président de la République est sorti de la forêt le 9 novembre et a finalement accepté de le dire clairement. Nous devrons travailler plus longtemps. La réforme systématique des retraites universelles est désormais clairement enterrée. La réforme paramétrique demeure.


Application L’Express

Analyse de suivi et décryptage où que vous soyez

Téléchargez l'application

Téléchargez l’application

L’ancien Premier ministre Edouard Philippe, qui n’est pas à la campagne, a souligné qu’il devrait non seulement relever l’âge de sa retraite à 65 ans, mais même à 67 ans, car il peut dire ce qu’il pense vraiment. Les 67 ans de 2032 seront une réforme ambitieuse qui générera des économies d’environ 40 milliards d’euros par an.


avis

Chronique

Frédéric Filloux est chroniqueur à L'Express et rédacteur en chef de Monday Note.Frédéric Phillow

Tête d’étoile

Stéphane ValenskiStéphane Valenski

Chronique

Crédit : LAURA ACQUAVIVAChristoph Donner

Chronique

Robin Rivaton, essayiste, membre du Conseil d'évaluation scientifique de la Fondation pour l'innovation politique (Fondapole).Robin Rivaton