Rugby : Carte bleue pleine

Au stade Pierre Fabre à guichets fermés (11 300 spectateurs), Bruce a montré la voie aux garçons, également face à la Nouvelle-Zélande dans la soirée, dans un essai à quatre contre un, dont un doublé de l’aile Marie Aurélie Castel (21h). ) au Stade de France.

Ils ont un avantage indéniable sur Black Ferns notamment, avec quatre succès consécutifs, dont deux en une semaine, après en avoir remporté un à Po (38-13) le week-end dernier.

A moins d’un an de la prochaine Coupe du monde en Nouvelle-Zélande du 8 octobre au 12 novembre 2022, les joueurs d’Annick Hayraud se sont imposés comme des candidats crédibles aux meilleurs titres d’augmentation.

Service limité. 2 mois pour 1 € sans engagement

Une Néo-zélandaise qui s’est fait voler un match de deux ans par la pandémie de Covid-19 revient de la tournée avec une valise qui a subi quatre défaites majeures, deux contre l’Angleterre et deux contre la France.

Les Bleus, qui s’étaient facilement débarrassés de l’Afrique du Sud (46-3) lors de son premier essai à Vannes, ont pu réaffirmer l’enthousiasme qu’ils ont suscité à Castor.

Sous le beau soleil d’automne, les masses de cette terre de rugby poussent derrière Tarnèse Gaël Hermet et ses coéquipiers, mieux que leurs adversaires, dans presque tous les terrains de jeu, notamment au contact.

Ils ont joué parfaitement et ont fait deux essais en 12 minutes. Le premier vient de la soigneuse du carry ball Agathe Sochat et le second de Castel en fin de mêlée.

Même le test dans lequel une Néo-Zélandaise a marqué dans sa seule avance réelle à 22 mètres avant la mi-temps a été rapidement compensé par une tentative de pénalité française contre un centre commercial qui s’était effondré illégalement près de la ligne.

Sans avoir à forcer son talent, le XV de France, doté d’une défense très solide, a tout de même maîtrisé son sujet dans l’acte 2 et a ajouté un nouvel essai de Castel à sa gauche.

Application L’Express

Analyse de suivi et décryptage où que vous soyez

Téléchargez l'application

Téléchargez l’application

En attendant de rivaliser avec les Anglais lors du prochain tournoi des Six Nations, les Français ont prouvé à deux reprises qu’ils devançaient actuellement la Nouvelle-Zélande, la deuxième au monde. Ce qui donne une idée aux garçons.


avis

Chronique

Crédit : LAURA ACQUAVIVAChristoph Donner

Chronique

Robin Rivaton, essayiste, membre du Conseil d'évaluation scientifique de la Fondation pour l'innovation politique (Fondapole).Robin Rivaton

Journal libéral

"Si ce n'est pas faux quand de nombreux économistes prestigieux viennent dire que c'est le bon moment pour emprunter aujourd'hui, ils s'expliquent pour la mauvaise raison."Considérez Alan Madran.Alain Madelin

Chronique

"Au contraire, la diabolisation n'a pas retardé la montée continue des voix du Rassemblement national, devenu le Rassemblement national."Cela me rappelle Abnousse Shalmani.Abnoussé Shalmani