Sa plainte a été rejetée et Georges Tron a été définitivement condamné à viol et agression sexuelle.

Dans un arrêt discuté par l’AFP, la Cour de cassation a été saisie par la cour d’appel d’Asize à Paris.Caractérisé“Éléments divers”Consiste en un crime coupable de l’accusé« En février dernier, M. Tron a contesté.

L’ancien maire de Draveil (Essonne), incarcéré depuis sa condamnation à la prison de santé de Paris, a aujourd’hui 64 ans et doit écoper de cinq ans de prison, dont deux seront condamnés à de la prison ferme.

À la fin des rebondissements, l’ancienne assistante culturelle de Georges Tron et Draveil, Bridget Gruell, a contacté et contacté par voie numérique Virginia Ettell, responsable de Virginia City en novembre 2009 et janvier 2010. J’ai été condamnée pour imposition d’une invasion. Tenue de séance de réflexologie plantaire.

Service limité. 2 mois pour 1 € sans engagement

Entre-temps, la cour d’assises a acquitté la deuxième plaignante, Eva Loubrieu, d’un fait similaire.Déclaration inexacte” Lorsque “Changements au fil du temps“Des personnes impliquées.

Brigitte Gruel a été condamnée à deux ans de prison. Le tribunal a également déclaré Georges Tron inéligible pendant six ans.

A l’issue des quatre semaines d’audience et de l’audience de 11 heures, la cour d’assises a indiqué à Virginie Ettel qu’un conseiller municipal avait prévenu Virginie Ettel.Contraintes morales“Caractéristiques”Absence de consentement« A cause de sa personnalité et de sa supériorité hiérarchique.

“”M. Ettel ne s’est jamais vengé, mais en justice, aujourd’hui c’est définitivement le passé et on ne peut que s’en réjouir.Aussi pour le débat public“Après la Cour de cassation, j’ai répondu à l’avocat de la victime, AFP Me Laure Heinich.

“”Très déçu“,”Protester son innocence“George Tron se concentre désormais sur l’ajustement de sa peine”, a-t-il déclaré à l’AFP à son conseiller, Bertland Perrier.

-Maire”Arrêter“-

Les accusations et l’effondrement épique de Georgestron ont démissionné de l’administration Fiyon en 2011, l’ordonnance de non-lieu a été abandonnée et les deux hommes ont été acquittés lors des premières procédures de ce feuilleton au cours de la dernière décennie. 2018.

La question du consentement était le verdict inverse, qui était à la base des deux procès de Georges Tron, alors que les accusations continuaient d’alimenter le débat sur les violences sexuelles et les relations de pouvoir entre hommes et femmes.

Dans un premier temps, la Cour d’Asize de Seine-Saint-Denis disait : «Climat généralisé sexualisé« Je régnais à la mairie de Draveil.

Mais elle a levé la contrainte en pointant les contradictions particulières du pétitionnaire, et même ses mensonges.

Massage des pieds, mensonges, enregistrements secrets, “Omerta“Une description approximative de la scène de sexe triorique… Le procès a permis de plonger dans le microcosme de cette mairie communale de la périphérie parisienne, de 30 000 habitants dirigée par Georgestron depuis 1995.

Selon son accusation, l’ancien maire a usé de son pouvoir et de sa présence pour se former.Harem municipal« En offrant un emploi aux femmes dans leur management.

Malgré sa condamnation et son incarcération, Georges TronArrêter« Pendant quelque temps, il a conduit Draveil hors d’une cellule d’une maison d’arrêt sanitaire et a réclamé sa plainte devant la Cour de cassation.

Sous la pression de la menace de limogeage du gouvernement, il a finalement abandonné sa mission en mai. « Une démission qui a mis fin aux 25 ans de règne »Maire“en ville.

Application L’Express

Analyse de suivi et décryptage où que vous soyez

Téléchargez l'application

Téléchargez l’application

“”Je prends note de la décision de justice rendue aujourd’hui, qui nous lie toujours“Richard Privat, le successeur du maire Dravale, a déclaré à l’AFP et réaffirmé sa détermination.”Poursuivre l’engagement« Par Georges Tron pour sa ville.


avis

Chronique

Un regard sur l'actualité de l'écrivain Christoph Donner.Christoph Donner

Journal libéral

"Un nuage de colère sociale se construit à l'horizon. Nous devons donc agir à la fois pour la France pauvre exclue du travail et pour les travailleurs pauvres qui sont désormais inquiets et étranglés."Alain Madelin

Chronique

Abnoussé ShalmaniAbnoussé Shalmani

Chronique

Robin Rivaton, essayiste, membre du Conseil d'évaluation scientifique de la Fondation pour l'innovation politique (Fondapole).Robin Rivaton