Saint-Germain-PSG (1-3) : Paris gagne dans la douleur et perd Neymar blessé

Le Parisien, battu à Manchester City mercredi, a dû récupérer lors de la 15e journée de Ligue 1 à Saint-Etienne ce dimanche. Ils ont réussi un match tendu et ont montré un engagement constant pour montrer que Stephanova est meilleure que l’avant-dernière place. Les hommes de Mauricio Pochettino, qui menaient 1-0, ont pu revenir dans le match, notamment grâce à trois passes inspirées par Messi, mais le reste du temps a été terriblement modeste. Cependant, bien que promise à une bonne fin de match, la blessure de Neymar (sans doute une grosse entorse à la cheville gauche) assombrit l’horizon.

En raison des sanctions de l’action disciplinaire et de la police fermée derrière le but, Geoffroy-Guichard n’avait que 24 884 spectateurs ce dimanche. Malgré les températures proches de zéro, j’ai eu peu de temps pour m’ennuyer ou avoir trop froid en première mi-temps.

En 45 minutes ils ont certainement eu le droit d’obtenir un vrai continuum de rebondissements : débuts de Ramos au PSG, but de Neymar annulé pour hors-jeu après s’être appuyé sur VAR (5e), ​​violences Orange-Carton jaune Neymar pour Shisoko (17e), But de Stephanova de Buanga, brillamment entamé par Kazuri, signalé hors-jeu par l’arbitre assistant, mais finalement vérifié (1-0, 23e), Tempête de neige, Début de la bataille Neymar-Kamara (32e), Etienne Green mène Mbappe (40e, 41e) et Neymar (40e) avant la Série Verts Double Warmy Une parade exceptionnelle a eu lieu.

La cheville de Neymar est pliée

Di Maria lance Mbappe à fond tandis que Mason reste au sol après s’être remis de Danilo. Koloziechak, qui a rattrapé la vitesse, se dégourdit les jambes et touche l’attaquant parisien. Blizzard ne considère pas le retour de Nade et décide que l’action de but vient d’être anéantie. Carton rouge du défenseur. Lorsque Messi a laissé tomber le coup franc de Markinhos au point de penalty, les Verts se sont battus et ont décoché un autre tir derrière sa tête. Niveau des Brésiliens sous Bronca (1-1, 45e+2).

A 10 heures, Stephanova offre une résistance spectaculaire, aidée par la maladresse du Jambon dans le geste final. Mbappe est allé au-delà de la récupération (60e) et Neymar a encore buté sur le green (69e). Messi reprendra ensuite (69e). Alors qu’il neige, le public s’invite sur l’herbe et serre les bras de Messi. Devant son banc, dans sa veste de poisson-globe blanche, Mauricio Pochettino s’impatiente. Le salut survient après que Messi a reçu une autre aide de l’apparition du formidable pied gauche de Di Maria. Les Argentins trompent les Verts et permettent à Paris de passer enfin devant (2-1, 79e).

Malheureusement pour le PSG, cette bonne nouvelle a été rapidement blessée par la blessure de Neymar, qui est tombé sur la jambe de Mason et lui a plié la cheville gauche (84e). Les Brésiliens sortent sous le coup de sifflet, mais après être restés longtemps au sol à se tordre de douleur, ils sortent à la civière (88e).

De plus, avec le nouveau centre de Messi (troisième passe décisive de la journée), Markinos a réalisé un doublé (3-1, 90e+1), apportant à Paris un succès réjouissant avant de recevoir Nice et de défier l’objectif la semaine prochaine.