Saisie de « iel » dans Le Robert : « La langue influence l’expression »

“Iel, iels Le sujet des pronoms personnels tiers singulier et pluriel était utilisé pour désigner des personnes de tous les genres. Utilisation des pronoms iel En communication globale. -Rem. On écrit aussi ielle, ielles. Insérer dans la version électronique du dictionnaire de Robert, A récemment causé une agitation. Certains, comme le vice LREM François Jolivet, y voient des « traces de wokisme ». Raphaël Haddad, fondateur Agence de communication par mots clés Les auteurs du Comprehensive Writing Manual sont convaincus que la langue contribue à promouvoir l’égalité entre les hommes et les femmes.

Express.Approuvez-vous la décision de l’édition que Le Robert vient de présenter ? Quel est le mot « iel » dans le dictionnaire en ligne ?

Rafael Hadad. Je n’ai pas à l’approuver ou à le désapprouver. Le rôle du dictionnaire est d’observer les usages et de les enregistrer. C’est ce qu’il a fait.

Service limité. 2 mois pour 1 € sans engagement

Cependant, selon Le Robert lui-même, son utilisation est « rare » et l’on a donc le sentiment qu’il s’agit d’une décision politique plutôt que linguistique…

Bien que rarement utilisé, il est en augmentation, ce qui est l’un des critères de sélection. Mais c’est à Robert de fournir les indicateurs qui l’ont inspiré à prendre cette décision.

Ce nouveau pronom provoque-t-il des problèmes de consensus ?

“Iel” cause certainement des problèmes de syntaxe. Dois-je écrire « les iels sont heureux » ou « les iels sont heureux » ? C’est pourquoi, d’un point de vue personnel, je déconseille l’utilisation de ce pronom. Haut conseil à l’égalité des femmes et des hommes.. Ce qui m’intéresse, c’est comment la langue favorise l’égalité entre les hommes et les femmes.

La langue affecte-t-elle vraiment l’expression sociale ? Certaines personnes, comme les Finlandais, les Arméniens et les Khmers, n’ont pas de sexe, mais cela ne signifie pas nécessairement que le sort des femmes vivant dans ces sociétés est préférable à celui des Françaises.

Le langage n’est clairement pas une panacée, mais il affecte l’expression. Par exemple, si on demande à un Français de citer “deux écrivains célèbres”, le nom masculin sera plus que s’il lui est demandé de citer “deux écrivains célèbres”. Lorsque vous demandez aux jeunes « Pensez-vous que vous pouvez être mathématicien ? » Et demandez « Pensez-vous que vous pouvez être mathématicien ? », Il est plus probable que plus de jeunes filles répondent « Non ». On voit donc que le format utilisé influence le sens de l’aptitude et donc l’orientation professionnelle. C’est une manière concrète de montrer que la langue est un préalable au changement de la société française, même si cela ne suffit pas.

Application L’Express

Analyse de suivi et décryptage où que vous soyez

Téléchargez l'application

Téléchargez l’application

Mais existe-t-il une autre solution que le « iel » pour contourner la règle selon laquelle les hommes dominent les femmes ?

Oui bien sûr. Par exemple, vous pouvez utiliser des expressions telles que « français et français » et « candidat ». Cette solution a même été préconisée par le ministre de l’Éducation Jean-Michel Blanker puis le Premier ministre Edouard Philippe. Vous trouvez que ce n’est pas le privilège de quelques extrémistes. Vous pouvez également utiliser une formulation globale telle que « Population française ». Enfin, vous pouvez utiliser des synonymes pour remplacer, par exemple, « expert » par « expert ». Ce sont des solutions de bon sens, dont le but est encore une fois d’atteindre une véritable égalité entre les hommes et les femmes. La langue est une façon d’y contribuer. Ne volez pas votre langue.


503 Échec de la récupération du backend

Échec de la récupération du backend

Maître Méditation :

XID : 1022218200


Serveur de cache de vernis