Sebastian Le Corne, ministre fragilisé par la crise en Guadeloupe


ELes forces urbaines guadeloupéennes appellent à un troisième référendum sur le Zenest en Martinique, l’autodétermination de la Nouvelle-Calédonie le 12 décembre… Les dossiers explosifs accumulés dans le bureau du ministre des Affaires étrangères Sébastien Le Corne se multiplient. “Maintenant, c’est difficile, a-t-il marmonné à un élu qui l’a rencontré récemment. Mais on y arrive. L’élu va sur le terrain miné. Emmanuel Macron lui-même, a évoqué la “situation explosive” en Guadeloupe, où se déroulent des manifestations contre le Pass Santé. s’intensifier. Les dirigeants ont déployé des améliorations de GIGN et de raid ce week-end pour rétablir l’ordre. A l’issue de la rencontre avec les élus lundi, le Premier ministre lui-même s’est contenté d’appeler au “calme” et à la “responsabilité”. Jean Castex annonce la création d’un espace de dialogue pour les soignants non vaccinés et demande à son ministre, Sébastien Lecorne, de “poursuivre le dialogue entre élus et troupes d’active”.

“Deux poids, deux mesures”

Les responsables n’ont pas dérogé à sa ligne. Il garde le contact avec les élus guadeloupéens et les représentants de la société civile. Depuis sa ville natale de Vernon (Laine) vendredi soir, les élus ont informé le Président et le Premier ministre de la République sur une base horaire. Les demandeurs d’asile républicains reportent leur déplacement prévu à la Réunion et à Mayotte ce week-end et se concentrent entièrement sur la question des Antilles, mais s’y rendront alors que les opposants visent l’absence de cadres. “Je pense que le président de la République demandera au ministre lui-même de s’y rendre. Nous avons besoin d’une autorité politique sur place”, a déclaré le candidat à la présidentielle Xavier Bertrand à l’Inter. « Si vous aviez le même problème avec la France métropolitaine, ne penseriez-vous pas que le ministre était là ? Alors pourquoi y a-t-il deux poids, deux majors et des grandes villes à l’étranger ? J’ai demandé au président de la France…

Rien n’a été fait tant en GuadeloupeMinistère d’outre-mer

Cette attaque frontale a provoqué un affrontement à distance entre le ministère des Outre-mer et l’ennemi d’Emmanuel Macron. « On regarde le jeu politique de LR, on n’est pas pris au piège. C’est une vision très 2009 (l’année de la dernière catastrophe, au cours de laquelle deux ministres Yves Yego sont dépêchés sur les lieux avec un intermédiaire, ndlr). Aujourd’hui, de nouveaux moyens de communication permettent de tout faire à distance. De plus, nous avons envisagé l’opportunité de planifier un voyage, ce qui a déjà été fait. J’ai décidé de ne pas y aller car ce serait une charge supplémentaire pour la police engagée dans le maintien de la paix et de l’ordre, », ont déclaré les assistants de Sébastien Lecorne. Le ministère estime également que “rien ne s’est passé autant” concernant la Guadeloupe, qu’il s’agisse de l’eau ou du développement des infrastructures. Comme à Woodinott, on estime que les émeutes et la violence n’ont rien à voir avec les problèmes socio-économiques. Cependant, la « pédagogie » et la « communication » peuvent être améliorées pour embrasser la voie de la santé.

Lire à nouveauViolences en Guadeloupe : La colère au-delà du cadre de la santé

Après cela, la réponse a été reprise. « On peut aussi parler de photos de match parisien Par Xavier Bertrand sur la Corse alors que nous étions dans un CHU des Antilles. Ces mêmes hôpitaux qui ne se modernisaient pas quand Bertland était en bonne santé. Nous avons investi 150 millions d’euros, soit environ 600 millions d’euros, dans le cadre de Sebastian Le Corne pour « reconstruire le CHU de Pointe à Pîtres », qui s’adresse ouvertement aux proches de Sebastian Le Corne. pointDe son côté, l’équipe de campagne de Xavier Bertrand a rappelé que ce dernier s’y était rendu en 2011 en tant que ministre de la Santé au travail et a annoncé justement le financement du CHU reconstruit.

Comité de soutien

Les critiques visant Sebastian Le Corne sont d’autant plus fortes que son travail sur la candidature d’Emmanuel Macron à la présidentielle ne fait pas l’unanimité, en plus des paiements à distance entre les deux anciennes figures de l’UMP. .. Ainsi, dans son propre camp, profitant de cette période d’agitation autour de la crise guadeloupéenne, l’ancien maire de Vernon a combiné son poste ministériel depuis les élections de juin avec ses fonctions de président du conseil départemental de Huret.Je me suis souvenu que j’étais là. « Disons 90 % outre-mer et 10 % le reste », lance l’élu de La République en marche. Il est sorti. Depuis l’été, Sebastian Le Corne s’emploie, entre autres, à diffuser un comité de soutien aux actions d’Emmanuel Macron dans toute la France. L’initiative « Vieux Monde » a été pilotée de manière « individualiste » par les « courtisans » du chef de l’Etat et a trompé la majorité des élus. “Il n’a pas su s’imposer comme une personne centrale et unifiée”, précise le ministre.

Lire à nouveauSebastian Le Corne travaille en vue de la présidentielle

Pourtant, Emmanuel Macron semble reconnaissant envers ce ministre de 35 ans au profil “purement politique” qui a été nommé secrétaire d’État à la Transition écologique et solidaire en 2017. Le président de la République a alors élu l’ancien maire pour co-parrainer un grand débat national puis le promouvoir au poste de ministre chargé de la collectivité territoriale. Lors des élections sénatoriales, l’ancien directeur de campagne de Bruno Le Mer à l’Association Droit Primaire et Centre aspire à bousculer l’ordre établi au Palais du Luxembourg en rassemblant les nouveaux élus à un groupe de macronistes. ” Il s’est foiré et a grillé ! ” Même moi, je suis plus susceptible d’être un jour président du Sénat.Je n’ai rien, mais ” grincent des proches d’Emmanuel Macron. Le chef de l’Etat a élu son ministre normand, désireux de repartir à la conquête de la France avec un solide réseau de maires. Un soutien organisé aux élus. Une nouvelle tribune pour plus de 600 maires de Promacron a également été libéré dimanche. JDD, Après le premier appel cet été dans la même semaine.