Strasbourg : les marchés de Noël menacés par le Covid-19


N.-É.Le mois de décembre 2020 a été inhabituellement pessimiste à Strasbourg. La capitale de l’Alsace, qui compte normalement plus de 2 millions de visiteurs débarquant sur le marché de Noël, a dû renoncer à la fête du Covid-19. Cette année, du vendredi 26 novembre au 26 décembre, le parfum de Glühwein et le parfum apaisant du pain d’épice inonderont à nouveau la ville.

Christkindelsmärik est attendu par les commerçants. “On se sent lascives. Les trains sont blindés et l’hôtel l’est aussi”, se réjouit-il. point Pierre Bardet, Directeur Général des Vitrines de Strasbourg de l’Association des Commerçants. Mais la pandémie n’est jamais loin. Alors que la cinquième vague s’installait en France, la menace s’est à nouveau manifestée et dans l’Allemagne voisine, les marchés de Noël comme celui de Munich ont été annulés. “Je ne vous dis pas que je n’avais pas ça en tête, ce serait un mensonge”, avoue Pierre Barde.

Lire à nouveauComment Strasbourg tente de sauver les vacances après s’être fait voler le marché de Noël

La distanciation physique du chalet

Par conséquent, dans le même temps, des masques doivent être portés dans les allées élargies du marché. Les 300 chalets se répartissent près de 15 places pour laisser plus d’espace. Le représentant du commerçant sourit. “Plus pratique, invisible, poussé par la foule…” En tant que ministre, le laissez-passer sanitaire, qui n’était exigé qu’en zone de restauration, pourrait éventuellement être obligé d’accéder au marché… Avis de Santé Olivier Véran le jeudi 25 novembre.

Non seulement pour la santé et la sécurité, mais aussi pour la lutte contre le terrorisme, le marché de Noël a été le théâtre d’un attentat qui a fait cinq morts en 2018. Les forces de l’ordre sont encore largement mobilisées, mais il n’y a plus de postes de contrôle avec des contrôles systématiques qui ont fait fuir les habitants. « L’an dernier, avec la fin du bunker du centre-ville, on savait que les clients locaux qui avaient cessé de revenir étaient de retour », loue Pierre Barde. Par conséquent, les commerçants rouverts après l’emprisonnement conservaient les meubles.

“La plus belle de tous les temps”

Les hôteliers et restaurateurs notamment ont été fermés fin 2020 et n’ont pas pu en profiter. “La tendance en décembre est plutôt bonne et les réservations sont plutôt bien de retour”, a déclaré Pierre Sigel, président de la Balan Occupational Hospitality Industry Association (UMIH). Attendez confirmation “.” Nous représentons la plupart de nos clients et sommes inquiets pour nos voisins allemands qui pourraient annuler leur séjour vu la situation chez eux. “”

Lire à nouveauMarché de Noël Strathbourg-Covid-19 à l’époque

Les Vitrines de Strasbourg ont dépensé 600 000 euros pour attirer les visiteurs à Christkindelsmärik. Cependant, à l’exception du sapin de Noël de la place Kléber, financé par la Mairie, nous avons également mis en place des illuminations célèbres dans les rues de la ville. « Ils pourront découvrir cette année trois nouvelles et belles œuvres, promet Pierre Barde. “Ce sera le plus beau marché de Noël auquel nous ayons jamais assisté.”