Transat Jacques Vabre : Cammas et Caudrelier, Victoire au vol

Sur le Maxi Edmond de Rothschild, Tandem a traversé l’océan Atlantique le 16 et une heure avant d’entrer dans la baie ensoleillée de Fort-de-France victorieuse. Course transatlantique.

Ces majestueux yachts volants ultra-rapides de 32 mètres, les Ultimes, sont de retour dans les grandes courses au large, notamment après avoir perdu leurs bateaux après avoir été gravement endommagés sur la Route du Rom en 2018. ..

Et ce qui est détenu par Cammas et Caudrelier depuis l’été 2019, c’est la meilleure performance des cinq flottes d’élite de Maxi Trimaran. Un immense voilier, escorté de dizaines de petits bateaux, a été accueilli par Float avec trois canons de la base navale de Fort Saint Louis, en plus d’un public invité et journaliste.

Service limité. 2 mois pour 1 € sans engagement

“”C’est une belle course dont on se souvient.Nous n’étions pas dans cette situation difficile, surtout dans le golfe de Gascogne.“Le manque de vent a obligé les skippers à prendre de nombreuses décisions stratégiques.”Cependant, j’ai bien dormi physiquement. Je n’étais pas extrêmement musclé.“, Se réjouissant de la victoire, a déclaré Kammas.”formidable“Avec son ami Cordrie.

-“Bateau incroyable”-

“”Ce sont de grands bateaux qui ont généralement un grand potentiel de course et de technique, et qui peuvent faire des spectacles incroyables.” Lancé Cammas, marin aux multiples exploits et premier skipper à faire le tour du monde en 50 jours (Trophée Jules Verne 2010).

Le marin de 48 ans a signé sa quatrième victoire sur la Transat Jack Vabre (2001, 2003, 2007, 2021). Chordrie, vainqueur de la Crude Round the World Race (Volvo Ocean Race 2017/2018), a signé son troisième succès avec la Transat Jack Vabre (2009, 2013, 2021).

“”était amusant« De son côté, a commenté Caudrelier.Cela a pris du temps à la fin, alors je voulais aller de l’avant et arriver. Le combat avec le nouveau bateau était vraiment amusant.On n’est jamais rentré dans le rouge, on a l’impression d’avoir tout perfectionné“.

Les nouveaux bateaux sont les deux derniers Ultimes mis à l’eau cette année et participent à la première grande course. L’un était skippé par Armel Le Cléac’h et associé à Kevin Escoffier sur cette transatlantique (Maxi Banque Populaire XI), et l’autre était François Gabart et son co-skipper Tom La Perche (SVR Lazartig).

Tous deux s’affronteront pour la deuxième place à la Martinique mardi vers 18h/19h heure locale (23h/12h heure de Paris).

-Ambiance calme-

Lundi, le premier bateau est arrivé à Fort-de France. Il s’agit d’un bateau de la classe Ocean Fifty (multicoque de 15 m) dont le parcours est le tiers de celui de l’Altimes. Sebastian Rogue et Matthew Souven (Primonial) ont remporté la classe.

Dans la baie, l’ambiance est assez calme, d’autant que l’île est au courant d’une série de manifestations, notamment à l’appel des organisations syndicales pour protester contre les obligations de vaccination des soignants. Le village était assez ouvert au public et a été envahi pendant 30 minutes par quelques manifestants lundi.

Lundi soir, le directeur de course a déclaré :Avertissement d’éventuelles réunions“Lundi soir, il y avait cinq fourgons de police près de Float. La présence policière mardi était plus prudente.

Après les Ultimes, les projecteurs seront braqués sur l’Imoca (bateau Vendée Globe, monocoque 18 m), dont le podium sera réalisé par déduction jeudi puis en classe 40 (monocoque 12 m) prévu pour le 30 novembre.

Application L’Express

Analyse de suivi et décryptage où que vous soyez

Téléchargez l'application

Téléchargez l’application

La 15e édition de la Transat Jacques Vabre est partie du Havre (Seine-Maritime) le 7 novembre, avec 79 bateaux au départ dont quatre abandonnés.


avis

Chronique

Frédéric Filloux est chroniqueur à L'Express et rédacteur en chef de Monday Note.Frédéric Phillow

Tête d’étoile

Stéphane ValenskiStéphane Valenski

Chronique

Rama Yade, vice-président du Parti radical (PR), 10 mars 2012.Sylvain Fall

Chronique

Crédit : LAURA ACQUAVIVAChristoph Donner