Troisième dose : pour qui, quand, où… la réponse à votre question

Toutes les troisièmes doses. Le ministre de la Santé Olivier Véran a annoncé ce jeudi lors d’une conférence de presse qu’une dose immunitaire supplémentaire appelée “troisième dose” du vaccin anticovid pourrait être injectée à tous les adultes. le gouvernement, Haute autorité de santé, Pour faire face à la cinquième vague qui se produit en France.

A partir de quel âge avez-vous droit à une troisième dose ?

Les boosters peuvent être donnés à toute personne de plus de 18 ans. Jusqu’à présent, seuls les aidants de plus de 65 ans et les plus vulnérables ont été rappelés. Le rappel devait être offert entre 50 et 64 ans à partir du 1er décembre. Mais les cadres accélèrent leur emploi du temps face à une nouvelle vague fulgurante de pandémies.

Les adolescents âgés de 12 à 17 ans pouvant être vaccinés contre le Covid-19 n’ont pas encore été touchés par la troisième vaccination. La seule exception : les personnes immunodéprimées qui ont des conditions médicales ou des comorbidités à haut risque. Ce dernier est éligible à partir de 12 ans.

Troisième dose

Troisième dose

Capture d’écran / Ministère de la Santé

Service limité. 2 mois pour 1 € sans engagement

Quand puis-je prendre la troisième dose ?

Dès 5 mois après la dernière injection du vaccin, vous recevrez un rappel au lieu des 6 fois précédentes. Cette période est valable si vous avez reçu le vaccin de Pfizer-BioNTech, Moderna ou AstraZeneca. Les personnes qui ont été vaccinées avec le vaccin Janssen doivent recevoir un rappel un mois après une dose unique.

A partir du samedi 27, les réservations peuvent être effectuées par les personnes de plus de 18 ans. “Nous allons ouvrir, rouvrir et agrandir le centre de vaccination ce week-end”, a déclaré le ministre de la Santé. “Vous pouvez d’ores et déjà vous rendre sur la plateforme de réservation en ligne pour réserver votre créneau.”

Quels sont les résultats de mon pass sanitaire ?

« A compter du 15 décembre, si aucun rappel n’est créé après infection ou dans les 7 mois suivant la dernière injection, le pass sanitaire des personnes âgées de 65 ans et plus sera invalide », a rappelé le ministre de la Santé.

Puis, à partir du 15 janvier, le pass sanitaire des adultes n’ayant pas reçu de rappel 7 mois après la dernière injection sera invalidé. Si la dernière injection date de plus de 5 mois, vous devrez prendre cette troisième injection pendant 2 mois.

Si vous utilisez l’application “Tous AntiCovid”, vous serez prévenu que votre pass est sur le point d’expirer. De plus, l’efficacité des tests anti-Covid dans le parcours sanitaire est réduite de 72 heures à 24 heures.

Si je suis infecté par le Covid, dois-je rappeler ?

Olivier Véran a rappelé une “règle” valable. « L’infection correspond à la vaccination. En d’autres termes :

-Parce que vous avez été infecté par le Covid-19 avant la vaccination, vous pouvez recevoir un deuxième rappel si vous avez reçu une seule injection il y a plus de 5 mois.

-Si vous recevez votre première injection puis Covid, vous pourrez recevoir un deuxième boost au bout de 5 mois.

-Si vous êtes infecté par le Covid-19 après avoir reçu un calendrier vaccinal complet, vous pouvez bénéficier d’un rappel de vaccination 5 mois après l’infection.

Puis-je recevoir un troisième vaccin autre que le premier ?

Oui. Le rappel “fonctionne uniquement sur le vaccin à ARNm (Pfizer-BioNTech ou Moderna), quel que soit le vaccin utilisé précédemment”. Désigné par le Ministère de la Santé Dès le début de la campagne. Olivier Véran ne montre pas que ce n’est pas le cas.

Les deux vaccins peuvent être utilisés quel que soit le vaccin utilisé pour la première dose, mais le vaccin Pfizer-BioNTech est recommandé pour les personnes de moins de 30 ans.

Déficit immunitaire, j’ai déjà reçu une troisième dose. Puis-je rappeler ?

Les personnes atteintes d’une « immunodéficience sévère » dont le régime initial consistait en trois doses d’un avis médical peuvent recevoir une nouvelle dose de rappel. Encore une fois, les décisions sont prises sur la base d’un avis médical.

J’ai reçu un vaccin qui n’est pas homologué en France. Puis-je encore passer directement à la troisième vaccination ?

En France, le Pass Santé est valable pour les personnes testées négatives ou qui bénéficient d’un parcours de vaccination réalisé avec des sérums reconnus. Selon l’Agence européenne des médicaments (AEM) : il s’agit des vaccins Pfizer-BioNTech, Moderna, Janssen et AstraZeneca, ou des vaccins de compositions équivalentes. Par l’agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM).

Application L’Express

Analyse de suivi et décryptage où que vous soyez

Téléchargez l'application

Téléchargez l’application

Les Français (et leurs conjoints ou ayants droit) résidant à l’étranger qui ont reçu un vaccin non homologué par l’AEM mais figurant sur la liste d’urgence de l’Organisation mondiale de la santé (comme Sinovac ou Sinopharm) peuvent le recevoir. En réponse à une demande du gouvernement Un parcours de santé au moins 7 jours après la vaccination de rappel avec l’administration du vaccin ARNm (Moderna ou Pfizer). Le ministère de la Santé n’a pas encore identifié comment il sera affecté par la campagne de rappel.


avis

Chronique

Christoph Donner.Christoph Donner

Chronique

Nicolas Buzou (P. CHAGNON / COCKTAIL SANTÉ)Nicolas Buzo

Journal libéral

Neuilly-sur-Seine, France, 18 novembre 2021, portrait de l'homme politique français Alain Madran. Il a servi trois ministres entre 1986 et 1995 et s'est présenté sous l'étiquette de démocratie libérale aux élections présidentielles de 2002.Alain Madelin

Chronique

Frédéric Filloux est chroniqueur à L'Express et rédacteur en chef de Monday Note.Frédéric Phillow