Un an après la mort de l’idole, les Argentins appellent son nouveau-né « Diego » « Diego » pour rejoindre ses sœurs… « Mara » et « Donna »

C’est un signe du destin du ciel. Certains y verront peut-être la main de Dieu… Un an après la mort de l’idole mondiale Diego Armando Maradona, l’Argentin de 39 ans savourait la joie de devenir le père de son fils. Par conséquent, la tentation de rendre hommage à “Pibe del Oro” était trop forte et l’opportunité était trop belle.

C’est pourquoi l’heureux papa a décidé d’appeler son fils “Diego”. Ce dernier quittera l’hôpital de Buenos Aires dans quelques jours… et ses sœurs jumelles de 10 ans nommées Mara et Donna rejoindront la maison qui l’attend déjà.

Walter Rotand, qui n’a jamais rencontré Maradona cette semaine, a déclaré à l’AFP avoir envoyé une photo de ses jumeaux d’une précédente union il y a 10 ans, expliquant que leur nom était un compliment. Le champion a répondu en renvoyant sa photo avec cette photo de Mara et Donna. Une image de Walter soudainement tatoué sur le dos.

Walter a depuis cultivé le rêve d’accueillir Diego, Maradona (et) Donna dans sa famille, et quand sa compagne Victoria (elle-même une Maradona têtue) tombe enceinte, ils pourraient fêter son anniversaire. Idole, et d’accord, même s’il manquait de romantisme, ce serait par césarienne ce jour-là, quoi qu’il arrive. Mais la passion est plus forte que toute autre chose…

Ainsi, jeudi soir, Walter Rotand a appelé l’AFP pour confirmer que le bébé “Diego Amado” (le bien-aimé Diego) est né à Buenos Aires dans l’après-midi. Ses sœurs dimanche à la maison familiale.

“C’est un jour où beaucoup de gens sont tristes à cause de Maradona. Je suis triste, mais les choses changent beaucoup”, a-t-il expliqué. Pour moi, ce 25 novembre est toujours l’anniversaire de la mort de Diego (Maradona), mais à l’avenir ce sera aussi l’anniversaire de mon fils. “