Un électeur de gauche sur deux favorable à l’Alliance Hidalgo/Jadot


N.-É.La moitié des électeurs de gauche souhaitent une réconciliation qui amènera un candidat unique à la présidentielle entre la socialiste Anne Hidalgo et l’écologiste Yannick Jadot. journal du dimanche.. Environ 53 % des électeurs de gauche ont voté pour cette évolution et 47 % s’y sont opposés, mais la gauche approche de l’échéance de 2022 et est plus faiblement fragmentée que jamais.

Parallèlement, le rapprochement entre la mairie de Paris et l’eurodéputé EELV a été rejeté par 59 % des votants, contre 41 % en sa faveur. L’hypothèse de candidature unique de la gauche, qui résume le PS, EELV, La France insoumise (LFI) et le Parti communiste (PCF), rejoint 70 % des électeurs de gauche (30 % en désaccord), mais la question partagera un groupe plus large de personnes qui l’ont été (48 % en faveur, 52 % contre).

Le nombre total de voix à gauche est inférieur à 30%

La gauche approche de l’échéance de 2022 avec une faiblesse sans précédent. La majorité de ses subordonnés, Jean-Luc Melenchon, Yannick Jadot et Anne Hidalgo, sont loin derrière Emmanuel Macron, Marine Le Pen et la candidate(e) de droite à ce stade. les sondages. Cela n’a pas encore été précisé. De plus, le total des votes de gauche est inférieur à 30%.

Lire à nouveauPrésident 2022 : A gauche, le candidat pleut

L’intention de vote ne constitue pas une prédiction du résultat d’un vote. Ils montrent l’équilibre entre puissance et dynamique le jour de l’étude.

Lire à nouveau“La gauche n’est pas un supermarché où tout le monde vient chercher ses affaires !”

Ce sondage du “Journal du dimanche”, réalisé en ligne les 18 et 19 novembre, a porté sur un échantillon de 1 510 représentants de Français de plus de 18 ans. Tolérance de 1,4 à 3,1 points.