Une fusillade à Jérusalem fait un mort et trois blessés

“”Des terroristes armés ont tiré dans la vieille ville de Jérusalem vers 9h00 heure locale (7h00 GMT). Deux civils ont été grièvement blessés et deux policiers ont été légèrement blessés.Selon la police, des journalistes de l’AFP sur place ont entendu une explosion de coups de feu et de cris.

Dans la foulée, l’hôpital Hadasa de Jérusalem, où les blessés ont été transportés, a déclaré qu’un homme de 30 ans était décédé des suites de sa blessure.

Immédiatement après cette attaque, un grand nombre de policiers ont été déployés, ce qui est rare dans la vieille ville de Jérusalem. Le corps de l’agresseur est resté longtemps au sol avant que la police ne confirme sa mort.

Service limité. 2 mois pour 1 € sans engagement

Le ministre israélien de la Sécurité publique, Omel Barref, a déclaré à la télévision que les auteurs étaient des Palestiniens.membre du Hamas“, Du quartier de Shuafat à Jérusalem-Est.

“”Il était membre du Hamas, une branche politique, pas une branche armée. D’après les images que nous avons, il semble qu’il portait soit une grande Jellabiya (costume traditionnel) soit déguisé en juif orthodoxe.« Pour cacher son arme, a déclaré M. Barlev à Channel Kan en Israël.

“”Sa femme est partie (du pays) il y a trois jours et son fils est également à l’étranger (….).Cette attaque semble être planifiée“, Il ajouta.

Dans une déclaration, la direction du Hamas a confirmé que l’auteur présenté comme Fadu Abu Shukaidam était en fait un membre de l’organisation, mais l’attaque a été menée six mois après la fin de l’attaque.Je n’ai pas fait de réclamation directe. Hamas et Israël.

“”Notre martyr à Jérusalem a passé sa vie à prêcher au Jihad (…) Cette opération héroïque cessera d’occuper nos terres à nos ennemis et à son gouvernement AvertissementLe Hamas a déclaré dans un communiqué depuis la bande de Gaza qu’il s’agissait d’une enclave palestinienne sous son contrôle.

-Appel à la prudence-

Après cette attaque, le Premier ministre israélien Naftali Bennett a déclaré : «Renforcer“Les agences de sécurité de Jérusalem ont appelé les habitants et la police à leur montrer.”Soyez vigilant« Elle a été célébrée à partir du 28 novembre pour la fête juive de Hanoukka.

Mercredi, un Palestinien de 16 ans a lancé une attaque au couteau contre les soldats israéliens dans la vieille ville, les blessant avant qu’ils ne soient abattus par la police.

Dans la soirée, un affrontement entre des habitants palestiniens et les forces de sécurité israéliennes s’est produit dans le quartier d’Isawiya à Jérusalem-Est, lieu de naissance des jeunes auteurs, selon des photographes de l’AFP. Selon la police et des témoins, ces tensions se sont poursuivies récemment.

Jérusalem, rive ouest du Jourdain occupé, Israël est le théâtre d’attaques anti-israéliennes depuis octobre 2015 et depuis des mois, le plus souvent par de jeunes Palestiniens isolés. Depuis, l’intensité de ces violences a diminué, mais s’est poursuivie sporadiquement.

Application L’Express

Analyse de suivi et décryptage où que vous soyez

Téléchargez l'application

Téléchargez l’application

Environ 200 000 Israéliens vivent à Jérusalem-Est, dont 300 000 Palestiniens. La colonisation israélienne, qui est illégale au regard du droit international, s’est poursuivie sous tous les gouvernements israéliens depuis 1967.


avis

Tête d’étoile

Stéphane ValenskiStéphane Valenski

Chronique

Crédit : LAURA ACQUAVIVAChristoph Donner

Chronique

Robin Rivaton, essayiste, membre du Conseil d'évaluation scientifique de la Fondation pour l'innovation politique (Fondapole).Robin Rivaton

Journal libéral

"Si ce n'est pas faux quand de nombreux économistes prestigieux viennent dire que c'est le bon moment pour emprunter aujourd'hui, ils s'expliquent pour la mauvaise raison."Considérez Alan Madran.Alain Madelin