Vaccination contre le Covid-19 : Qui est concerné par la dose de rappel ?


N.-É.Depuis le 1euh En septembre, une campagne de rappel du vaccin contre le Covid-19 débutera. Le porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal, a déclaré à plusieurs reprises que “la cinquième vague a fait une percée”. C’est une véritable course contre la montre qui commence alors que la peur de la surcharge hospitalière réapparaît. Calculé en 7 jours en moyenne (vue plus précise), le nombre de cas par jour a presque doublé en une semaine. Le samedi dépassait les 17 000 et le samedi précédent près de 9 500. Cela correspond à une augmentation de 81 %. Le moment de la troisième dose ou de la dose de rappel commence à se préciser.

De qui t’inquiètes-tu ?

  • Résidents des maisons de soins infirmiers et des unités de soins de longue durée (USLD).
  • Personnes de plus de 65 ans.
  • Ceux qui ont reçu le vaccin Janssen. La vaccination de rappel avec le vaccin à ARN est recommandée à partir de 4 semaines après 1N.-É. Injection-30 secondes ou plus.
  • Les personnes présentant des comorbidités qui augmentent le risque de formes graves.
  • Les personnes présentant un déficit immunitaire sévère (selon la HAS, elles ont déjà reçu 3 doses et recevront une 4ème dose).
  • Parents de personnes immunodéprimées (18 ans et plus).
  • Professionnels de santé, tous salariés des services sanitaires et médico-sociaux, aides à domicile intervenant auprès de personnes vulnérables, professionnels du transport sanitaire, pompiers, quel que soit leur âge.

Et le reste c’est quoi ?

Les responsables de la santé recommandent la vaccination de rappel pour les personnes de plus de 40 ans, mais les dirigeants n’ont pas encore pris de décision. Olivier Véran a annoncé sur Twitter que la question serait instruite prochainement. “Nous n’étions pas surpris que nous nous dirigions progressivement vers des rappels de vaccins pour tous les adultes”, a déclaré Emmanuel Macron, président de la République, lors de son déplacement dans le nord vendredi dernier. Les plus de 50 ans pourront prendre la troisième dose à partir de début décembre.

Et un pass santé ?

A compter du 15 décembre, la validité du Pass Santé pour les personnes de plus de 65 ans est soumise à ce rappel. Sans cela, vous auriez besoin d’un test PCR négatif au cours des 72 dernières heures pour accéder à de nombreux emplacements. Publique. Selon un porte-parole du gouvernement, les personnes souffrant de comorbidité ne sont pas concernées par la désactivation de cette voie pour “des raisons juridiques et techniques”.

Où réservez-vous ?

Les rendez-vous sont disponibles sur le site sante.fr Lorsque doctolib.fr..