Variante Omicron : le premier cas suspect détecté en Allemagne


N.-É.Près de la Belgique, où le premier cas avéré de la variante Omicron a été signalé, l’Allemagne pourrait déjà être contaminée par une nouvelle variante sud-africaine qui est désormais inquiète. Un incident suspect a en réalité été découvert chez une personne récemment rentrée d’Afrique du Sud, ont annoncé samedi des responsables locaux de Hesse (ouest). “Des variantes d’Omicron existent probablement déjà en Allemagne”, a déclaré Kai Krose, ministre des Affaires sociales, sur Twitter.

Un test effectué vendredi soir sur des passagers arrivant à l’aéroport de Francfort en provenance d’Afrique du Sud a révélé « quelques mutations typiques d’Omicron », a-t-il ajouté.

L’OMS considère les mutants Omicron comme une “préoccupation”

Cette nouvelle variante du coronavirus, détectée pour la première fois jeudi en Afrique du Sud, est considérée comme “inquiétante” par l’OMS. Il indique un risque accru de transmission par rapport à d’autres variantes, dont Delta, qui est prédominante et déjà très contagieuse.

Lire à nouveauVariante Omicron : « Il n’y a aucune raison de paniquer jusqu’à présent »

“En raison de cette forte suspicion, cette personne a été mise en quarantaine à son domicile. Une analyse complète des résultats est toujours en cours”, a déclaré le ministre.

De nouvelles variantes ont déjà été détectées en Europe et en Belgique. Omicron a également été identifié au Malawi, en Israël, chez des personnes au Malawi, au Botswana et à Hong Kong.