XV de France : DuPont-Ntamack revient contre les All Blacks

Situé au centre pour laisser la place à Matthieu Jalibert lors des deux premiers matchs du tour, Ntamack retrouve son poste d’ouvreur et envoie le N.10 de Bordeaux Bagel sur le banc.

Correspondant au pouvoir des Néo-Zélandais, “Force« Au cours de la semaine, le manager Raphaël Ibanez a insisté.

“”Il y avait deux matchs à tester. Il s’agit d’un objectif de performance. J’ai choisi cette formule pour attaquer le match. C’est avant tout un choix de performance, pas un choix par défaut.“, a expliqué Fabien Galthié.

Service limité. 2 mois pour 1 € sans engagement

“”Antoine et Roman ont beaucoup d’expérience collective au Stade Toulousain“, Il ajouta.

Ntamack était au centre, Jalibert était l’ouverture, et Bruce dominait l’Argentine (29-20) et la Géorgie (41-15), mais la combinaison des deux talents passionnants sur le papier semblait se prendre au sol. ..

“”J’ai toujours dit que mon poste était ouvert, mais je ne l’ai jamais caché. Mais tant que je suis sur le terrain, je n’ai pas forcément le goût. Je me bats pour le maillot. Mon premier poste est un ouvreur, je veux que les gens me voient comme ça, et je l’ai déjà dit.Après, si vous pouvez évoluer au centre pour des raisons stratégiques, je serai ravi de jouer“, a avoué Ntamack dans une interview à l’AFP.

Ainsi, à l’aide d’une charnière fabriquée à 100 % par le champion de France et d’Europe Stade Toulouse et qui sera ajustée pour la huitième fois en Bleu, le XV de France est le dernier défi de novembre en Nouvelle-Zélande, son haka, Travailler sur ses trois championnats du monde. . Le titre, son maillot légendaire et son étoile à la pelle.

-“”La meilleure équipe du moment“-

Bruce n’a plus perdu depuis 2009, mais soyez un peu soulagé avant d’essayer les All Blacks, qui ont été emmenés par l’Irlande (29-20) la semaine dernière.

“”Lorsque vous connaissez la qualité de votre adversaire, il est soulagé et provocateur.Cette équipe de France est la meilleure en ce moment“, a assuré Gartier.

Au centre, à la place de Ntamack, Jonathan Danti (29 ans, 9 sél.) retrouve un ancien ami du Stade Français Gaël Fickou (27 ans, 64 sél.), et s’il n’y a pas de candidat régulier, Virimi Vakatawa (29 ans, 30 sél.) Et Arthur Vincent (22, 14 sél.), tous deux blessés.

“”Il faut trouver un équilibre : densifier oui, mais il faut pouvoir bouger avec ou sans ballon“, a déclaré l’entraîneur.

Au total, Fabien Galthié a opéré cinq changements par rapport au premier XV qui dominait la Géorgie à Bordeaux. Romain Taofifenua cède sa place à Paul Willemse au deuxième rang. François Cross remplace Sek Macal, qui s’est blessé à la jambe en troisième ligne. Gabin Villière a retrouvé son point de départ à l’aile aux dépens de Matthis Lebel.

Aussi, après une explosion mondiale lors d’une tournée en Australie, Melvin Jaminet fera une sélection six fois de suite, et le flanker régulier Cameron Woki débarquera et sera réédité en deuxième rangée. , Avec Willems.

Bruce espère profiter de la fatigue des Néo-Zélandais, qui disputeront samedi leur 15e match depuis juillet, pour mettre un terme à une série de 14 défaites face à des hommes noirs. Cependant, les All Blacks, dominés physiquement par l’Irlande, n’ont pas chuté deux fois de suite, perdant deux fois contre l’Australie (24-22) puis l’Argentine (25-15).

Application L’Express

Analyse de suivi et décryptage où que vous soyez

Téléchargez l'application

Téléchargez l’application

L’équipe de France n’a perdu qu’une seule fois au Stade de France depuis la prise de fonction de Fabien Galthié début 2020. J’ai joué contre l’Ecosse (27-23) en mars. Il est temps de rêver.


avis

Chronique

Robin Rivaton, essayiste, membre du Conseil d'évaluation scientifique de la Fondation pour l'innovation politique (Fondapole).Robin Rivaton

Journal libéral

"Si ce n'est pas faux quand de nombreux économistes prestigieux viennent dire que c'est le bon moment pour emprunter aujourd'hui, ils s'expliquent pour la mauvaise raison."Considérez Alan Madran.Alain Madelin

Chronique

"Au contraire, la diabolisation n'a pas retardé la montée continue des voix du Rassemblement national, devenu le Rassemblement national."Cela me rappelle Abnousse Shalmani.Abnoussé Shalmani

Chronique

Nicolas Buzou (P. CHAGNON / COCKTAIL SANTÉ)Nicolas Buzo