Yannick Jadot estime que sa responsabilité politique est de “faire en sorte que la société change face à Nicolas Hulot”.

Il était attendu dans l’ordre du sujet.Le candidat écologiste Yannick Jadot a été invité RTLIl a été interrogé sur les lourdes accusations d’agressions sexuelles et de viol de Nicolas Hulot, comme mandaté par ce lundi matin, et sur l’actualité.

Yannick Jadot était persuadé qu’il n’était pas au courant des faits reprochés à l’ancien ministre de l’Ecologie et a expliqué pourquoi le meilleur ami de Nicolas Hulot, le porte-parole Matthieu Orferin, a démissionné. “A partir du moment où le témoignage a jeté le doute sur ses collaborateurs”, a déclaré l’ancien animateur d’Ushuaia, Matthew Orferin, “Quand on l’interroge sur cette question, il doit reprendre sa liberté d’expression et faire passer ses propres mots”, a-t-il insisté. L’adjudant “n’a jamais pris la responsabilité de l’attaque”. Déjà ce samedi, le directeur de campagne de Yannick Jadot, Munir Satouri, estimait que le témoignage était “plein d’interrogations sur l’état réel de ce que savent les proches”.

“Notre programme veut mettre fin aux agressions sexuelles”

En 2018, Matthieu Orferin avait notamment déploré “l’Inquisition” visée par l’ancien ministre de l’Ecologie lorsque les premières accusations contre Nicolas Hulot avaient été publiées dans le magazine Evd. Après la diffusion d’un reportage “Envoyé spécial” accusant l’ex-ministre d’agressions sexuelles ou de viols jeudi dernier, le sous-ministre a modifié son discours pour assurer qu’il soutenait les victimes présumées du bas.

“Ma responsabilité politique est de faire en sorte que la société change face à Nicolas Hulot, qui est partout”, a déclaré lundi Yannick Jadot à RTL. “Notre programme veut mettre fin aux agressions sexuelles et à l’impunité”, a ajouté la candidate écologiste. Nous concluons : « Il faut sortir de cette logique que les hommes qui se croient forts forcent les femmes.