Youth League : le PSG s’impose 1-0 en qualifications à Manchester

Et s’ils tournaient la table ? Voulez-vous montrer l’exemple, montrer la voie, montrer la voie et dévoiler la voie à leurs glorieux aînés ? Quelques heures avant de voir Mbappe, Neymar, Messi et d’autres stars du PSG se qualifier pour les huitièmes de finale de la Ligue des champions, les U19 de Paris ont fait leur travail à Manchester mercredi.

Et encore mieux. Au cœur d’un après-midi frais à Manchester, ils ont assuré leur place pour le prochain tour de la ligue des jeunes en battant d’abord les jeunes citoyens. Sur la pelouse de la City Academy, entourée d’un impressionnant centre d’entraînement planté d’un coup d’œil depuis l’Etihad Stadium, Titis a pris soin de guider le bateau avant tout comme un adulte et de corréler le chemin à ce résultat peu attrayant (0-3).

Lorsqu’ils ont rejoint Bruges, ils sont devenus vainqueurs peu avant Leipzig (4-1) en tête du groupe, remportant 1/8 de la qualification directe première face aux Belges (la deuxième place lui joue).L’armée de Zoumana Camara le doit à leur sérieux. et de rigueur, mais surtout à l’indiscipliné Jade Gassama. Lors du match aller, ils ont doublé. Il a vu l’Anglais voler l’égalisation (1-1) en fin de match en jouant avec un sentiment d’infériorité, les gens qui ont volé lui, lui et son précieux succès.

Non content de briller dans le Championnat U19 (10 victoires, 1 nul, 1 défaite) où le PSG domine de la tête et des épaules, l’attaquant mauritanien est mercredi le PSG “Mush Plus” et signe le doublé et passe décisive. Important dans ce contexte, c’est qu’en fin de match Titis a souffert et a vu le jeune Rico Lewis baisser la marque suite à un contrôle spectaculaire vers la surface (84e).

Et pour cause, Paris et Gasama ont garanti la victoire un peu plus longtemps depuis. La personne qui a débuté au club des Carrières-Poissy où il a rejoint son père qui est venu travailler en France, loin du football qu’il a longtemps joué dans les rues de Mauritanie, était là pour rire. J’ai montré que je n’étais pas là. Après avoir vu sa tête dans un poteau éloigné bloquée par un gardien mankunien (27e), lorsque Simmons lui a offert un caviar modifié d’un pied plat juste avant la pause (40e), il ne laissait aucune chance. Mais lorsqu’il est revenu du vestiaire, il a presque offert une seconde à lui tout seul. Bien qu’il ait été décalé à Cali, il l’a fait parler de la technique en éliminant l’adversaire d’une fausse frappe du droit et en doublant la marque du gauche à bout portant (49e). Le meilleur buteur parisien, qui inscrit actuellement cinq buts en championnat des jeunes, ne s’est pas arrêté là puisqu’il a terminé sa prestation en accordant à Odebert un troisième but parisien après avoir roulé sur le côté gauche (80e).

“Il est en ligne avec ce qu’il fait toujours”, a déclaré Zoumana Camara. Il a une canne, est puissant et excellent en tête-à-tête… J’essaie de lui faire comprendre qu’il doit se relayer, avec ou sans ballon. Mais c’est un joueur à l’écoute et il progresse très vite. « Il faut qu’on progresse. El Chadile Vitosiab et Ismaël Gharvi aussi. Initialement prévus pour être titulaires, le défenseur du milieu et ses amis ont été invités à rester sur le banc car ils étaient en retard. » Il n’y a rien de grave là-dedans. Kamala garantit que Frédérick Antonetti lui avait réservé le même sort qu’il avait eu lorsqu’il avait démarré Bastia. Le joueur s’est excusé. Cela fait partie de leur apprentissage. Mais le groupe passe avant tout.

Manchester City-PSG : (0-1)

Public : 400 personnes.

Arbitre : MM Mae.

le but. Manchester City : Lewis (84e), Gassama (40e, 49e), Odebert (81e).

Attention. PSG : Zaïre-Emery (15e).

Manchester City: Van Sas-Egan-Riley, Burns, Mbele (cap.), Lewis-Lavia-Chagas (Medube, 72e), Charles, Bobb, Wilson-Esbrand-O’Reilly. Entrée : Barry Murphy.

PSG : Lavallée-Bodiang (cap.), Fernandez-Veliz, El Hannach, Mungu-Zaïre-Emery, Michut, Kari (Weidmann, 78e)-Odobert (Noireau-Dauriat, 86e), Simons (Yansane, 70e), Gassama (Gharbi, 86e). Entrée : Kamala.