Zemmour : 10 élus locaux appellent à un « sursaut populaire »


MoiIls veulent qu’Eric Zemmour soit un “début populaire”.Dans une chronique publiée sur le site de mondeJeudi 25 novembre, 10 élus de métropoles de diverses sensibilités politiques, dont des socialistes, des républicains, des hommes politiques d’âge moyen, et de l’horizon, n’étaient « que de simples » hommes politiques d’extrême droite. Eric Zemmour l’a accusé d’être “leader” dans “le pillage des médias”, ont-ils écrit, “pour que la campagne ne vire pas au noir à cause des mensonges et de l’hypocrisie”, et “il est temps de se réveiller collectivement”.

“Nous appelons à un tollé populaire. Un raisonnement simple et trompeur ne peut sauver personne”, disent-ils. [leurs] Des yeux de quelques semaines.” Ces 10 signataires sont Maire de Rennes, Maire Natalie Appele, Maire Montpellier, Maire Michael Durafosse, Maire Nancy, Mathieu Klein, Maire Perigu, Maire Delphine Lavales, Maire Nantes, Johanna Roland, Maire d’Horizons de Reims, Arnaud Robinet, Maire des Les Centristes d’Arras, Frédéric Leturque, maire de Toulouse LR, Jean-Luc Moudenc, maire de Saint-Etienne LR, Gabriel Perdriau, LR Présidente du Grand Reims Catherine Vatrin

“La vraie France n’est pas la France de Vichy”

« La volonté de M. Zemmour est très claire. Il l’a dit lui-même : son modèle 1984Par George Orwell. Il veut contrôler le passé pour contrôler son esprit », préviennent-ils. Dès lors, ils lui font “utiliser” l’histoire de France “sans hésiter” et “revoir les problèmes d’aujourd’hui, impuissants à y répondre, et croire que la solution est simple”.

Lire à nouveauLa contradiction d’Eric Zemmour

Ces 10 maires mettent en avant leur connaissance de la « vraie France » et de la « demande » en contrastant leurs expériences de « terrain » plutôt que de « dîners sociaux ».[ent] On va enfin parler d’elle.”Voyant des propos controversés sur les femmes, ils l’accusent de “rejeter”[r] Demande “sa chance dans la moitié de la France” : “Pourquoi pensez-vous qu’il s’arrête là ?” “La vraie France est diverse”, ajoutent-ils, “la France n’a pas de nom officiel”. Remarques de Zemmour. “La vraie France n’est pas la France de Vichy”, soulignent-ils. “Notre pays sait que Philippe Pétain l’a trahi.”